Dimanche 3 novembre 2019
30 min

" Immobilités " pour voix de femme et ensemble instrumental de Nicolas Tzortzis (Diff intégrale et portrait)

Dans Création Mondiale cette semaine un authentique tandem poète/compositeur pour des miniatures radiophoniques et féministes sur le thème de l'immobilité. Le compositeur Nicolas Tzortzis invite la poétesse sonore Camille Bloomfield !

" Immobilités " pour voix de femme et ensemble instrumental de Nicolas Tzortzis (Diff intégrale et portrait)
L'ensemble TM+ sous la dir de Laurent Cuniot et Muriel Ferraro à l'Auditorium de RF / En vignette Nicolas Tzortzis par M Zanaria et Camille Bloomfield

Le compositeur de la semaine est grec. Avec la poétesse franco-anglaiseCamille Bloomfield, il a imaginé une suite de saynètes authentiquement féministes créées dans l’enthousiasme le 27 septembre à la radio par la soprano Muriel Ferraro et l’Ensemble TM+.
Nicolas Tzortzis a grandi entouré de femmes. Son père, marin, était peu à la maison. Le machisme n’a jamais eu prise sur lui. Il fait partie même de ceux et celles qui avec la sociologue Christine Delphy sont persuadés des méfaits de nos systèmes genrés, à la fois pour les femmes et les hommes.

Il a amorcé il y a quelques mois une trilogie sur les femmes, ouverte avec la pièce Tâtonnement, et poursuivie avec les pièces créées sur France Musique cette semaine : les Immobilités.

Dans nos sociétés en effet, beaucoup de femmes sont encore confrontées à une forme d’immobilité.
La poétesse et le compositeur nous proposent cinq variations sur le thème de l’immobilité.

Immobile : langue
Immobile : corps
Immobile : société
Immobile : action
Manifeste pour la mobilité

L‘immobilité peut être physique et morale.
Il  se trouve que la maladie a frappé à la fois Camille Bloomfield et Nicolas Tzortzis à un moment de leur vie.
Cette convergence n’est pas leur seul point de rencontre : il y a aussi le goût pour le théâtre et la performance, car Camille Bloomfield est aussi performeuse de ses textes.
Quant à notre compositeur, il a le sens à la fois de la sonorité de la langue, du théâtre musical (il a beaucoup d’affinités avec l’oeuvre de Georges Aperghis auprès de qui il a étudié) et de la radio !
La radio lui a permis de mettre en scène les textes de la poétesse sonore Camille Bloomfield.

L’humain occupe une place importante dans l’univers de Nicolas Tzortzis. L’humain, et par voie de conséquence le social et le politique. Nicolas Tzortzis réfléchit actuellement à un troisième volet de sa trilogie sur les femmes avec une composition inspirée par l’ouvrage l’Ennemi Principal de la sociologue Christine Delphy.

Programmation musicale

« Immobilités » pour voix de femme et ensemble instrumental de Nicolas Tzortzis
Sur des poèmes de Camille Bloomfield
Interprété par Muriel Ferraro, soprano  
Et l’Ensemble TM+, direction Laurent Cuniot
Création enregistrée le 27 septembre 2019 à l’Auditorium de Radio France

Emission en partenariat avec la SACEM

logo SACEM
logo SACEM

"Écrite entre juin et juillet 2019, l’œuvre est basée sur cinq poèmes de Camille Bloomfield, écrits spécialement pour l’occasion. Les textes parlent des immobilités réelles, symboliques, psychologiques ou imaginaires que ressent une femme aujourd’hui, que ce soit dans sa vie personnelle, professionnelle ou affective.  La musique met en scène les textes, en créant le cadre qui permettra de mieux comprendre les situations décrites, dans une sorte de théâtre sonore destiné pour la radio". (Nicolas Tzortzis)

Dédicace du compositeur à Muriel Ferraro, Laurent Cuniot, l’ensemble TM+ et Anne Montaron

Répétition de la Création mondiale de Nicolas Tzortzis avec l'ensemble TM+
Répétition de la Création mondiale de Nicolas Tzortzis avec l'ensemble TM+

Récitations de Georges Aperghis (extrait)
Martine Viard, voix  
[Naïve WWE 1CD 20270]  

Emak Bakia (2015) de Nicolas Tzortzis
Ensemble Earplay de San Francisco sous la direction de Mary Chun 

De ce qui est en lutte (2015) de Nicolas Tzortzis
Das Neue Ensemble Hanovre sous la direction de Stefan Meier
CD disponible: https://toccataclassics.com/product/nicolas-tzortzis-les-mysteres/ 

Sopra l’amore perso del liuto (2018) de Nicolas Tzortzis
Ensemble Suono Giallo, Italie   

Luminoso per uno (2018) de Nicolas Tzortzis
Michele Bianchini, saxophone
CD Disponible: http://www.arspublica.it/cd_grido_notes.html 

Tâtonnement (2015) de Nicolas Tzortzis
Emily Wittbrod, Violoncelle, Uli Isfort, violon et Matthieu Acar, piano 

L'équipe de l'émission :