Création Mondiale : l'intégrale
Magazine
Samedi 17 novembre 2018
29 min

" Il s'est trumpé " de Miguel Farias (Diffusion intégrale et portrait du compositeur)

Dans Création Mondiale cette semaine, un opéra de poche en cinq micro-actes : "Il s’est Trumpé". Cette comédie politique de Miguel Farias a pour héros Donald Trump !

" Il s'est trumpé  " de Miguel Farias (Diffusion intégrale et portrait du compositeur)
Miguel Farias par Max Sotomayor & Patricio Sabaté par Nicolas Eterovic

« Il s’est trumpé  », de Miguel Farias
Pour voix de baryton et cinq instruments  
Avec Patricio Sabaté, baryton et l’Ensemble 2e2m
Direction Pierre Roullier
Création enregistrée le 11 octobre 2018 à Radio France

IL S’EST TRUMPÉ
Opéra de poche en 5 micro-actes :
I.- Arrivée  
II.- Contrepèterie I : (T)onal (D)rum  
III.- Rayon 5  
IV.- Contrepèterie II : (N)aked (F)ews  
V.- Rayon 7

Diffusion intégrale et portrait du compositeur

Il est rare que nos puzzles contemporains regardent du côté de l’opéra et on comprend pourquoi : les opéras de 10 minutes sont rares !
L’œuvre qui va se faire entendre ce soir est donc une perle rare : on la doit au jeune compositeur chilien Miguel Farias actif entre le Chili, la France et la Suisse.  Il est venu à la musique par le piano, la musique de Chopin… et la Salsa.
Il enseigne la composition à l’Université catholique du Chili et est cette année artiste en résidence de l’Ensemble Vortex à Genève.
L’émission de ce soir a la forme d’un portrait ! 

Une voix, celle de Patricio Sabaté, chilien lui aussi, et quatre instruments, le saxophone, le violon, le violoncelle et la percussion : voilà le micro effectif de cet opéra de poche, imaginé par Miguel Farias pour notre émission : un opéra en miniature, constitué de cinq micro-actes de deux minutes chacun, et un titre suggestif qui annonce tout de suite la couleur : "Il s’est trumpé" avec un u, en référence directe à Donald Trump. C’est donc lui le héros de l’opéra de Miguel Farias : un héros évidemment proche de la caricature !

Musique et politique ont toujours été associés dans le parcours de ce compositeur. Ses parents ont dû fuir le coup d’état et se réfugier au Vénézuela : c’est dans ce pays qu’il est né.
Autrefois au Chili, Miguel Farias a animé une émission de télé autour des relations entre musique et politique. Le Président des Etats Unis est ici gentiment chahuté, caricaturé par Miguel Farias.
Le baryton chilien Patricio Sabaté est très à son aise dans ce rôle difficile : il a l’humour qu'il faut, et pas du tout le physique, je vous rassure !!!
"Il s’est trumpé" n’est pas isolé dans la production récente de Miguel Farias. Il a en vue toute une série de portraits d’hommes politiques (hommes et femmes d’ailleurs). La série s’est ouverte sur un Ubu-Candidato, puis s’est poursuivie avec un portrait d’Angela Merkel…

Miguel Farias travaille en ce moment sur un concerto pour percussions sud-américaines avec Romeo Monteiro, percussionniste de l’EOC. Il rêve aussi de mettre la figure de Raoul Ruiz au cœur d’un projet opératique.

Musiques en plus (Toutes de Miguel Farias) :

CBR (2013)
Interprètes : Ensemble Zero
(Commande de Ensemble Zero formé par Guillermo Lavado, Luis Alberto Latorre, Gerardo Salazar et Celso López)

Estelas (2010)
Interprètes : Ensemble Contrechamps

Up & Down : Lecturas Críticas (2016)
(Commande de l'Ensemble Contrechamps)
Interprètes : Ensemble Contrechamps, dirigé par Michael Wendeberg

Palettes (2013)
Interprètes : Ensemble Phace

L'équipe de l'émission :