Création Mondiale : l'intégrale
Magazine
Samedi 23 décembre 2017
30 min

" Five Drawings (on small papers) " pour ensemble instrumental de Aurélien Maestracci (Diffusion intégrale et portrait)

Le compositeur de la semaine dans Création Mondiale est Aurélien Maestracci. Il a imaginé pour nous et pour l'ensemble C Barré cinq tableaux, "Five Drawings on small papers".

" Five Drawings (on small papers) " pour ensemble instrumental de Aurélien Maestracci (Diffusion intégrale et portrait)
Aurélien Maestracci Soudcloud et C Barré par Vinvent Peirani
  • « Five Drawings (on small papers) » pour ensemble instrumental de Aurélien Maestracci

    Interprété par l’Ensemble C Barré

    Annelise Clément, clarinette ; Matthias Champon, trompette ; Julie Brunet-Jailly, flûte ; Elodie Soulard, accordéon ; Eloïse Labaume, harpe ; Elsa Ballas, alto ; MarineRodallec, violoncelle ; Charlotte Testu, contrebasse ; Maxime Echardour, percussions ; Violaine Debever , piano
    Direction Sébastien Boin

    Création enregistrée à Radio France le 29 novembre 2017

Diffusion intégrale et portrait du compositeur

L’Ensemble C-Barré est basé à Marseille, mais constitué de musiciens qui vivent un peu partout sur la ligne du TGV (Marseille/Paris/Metz. Cet ensemble a collaboré plusieurs fois avec des compositeurs dans nos miniatures radiophoniques. L’ensemble a créé pour cette émission dans le passé Peephole Metaphysics de Frédéric Pattar et l’Omega Suite de Félix Ibarrondo.

Cette fois, Sébastien Boin et son ensemble ont sollicité le jeune compositeur Aurélien Maestracci, musicien sensible et très réservé, qui ne parle pas volontiers de lui, ni de sa musique. Car la musique parle d’elle-même ! (Il rejoint là par exemple un compositeur comme Kurtag qui accorde très rarement des interviews…)

Gardez la main sur le bouton de volume de votre poste de radio, car les dynamiques des Five Drawings on small papers d’Aurélien Maestracci se jouent souvent à la limite du silence…
« Pourquoi ajouter du bruit au bruit du monde », semble se demander ce jeune compositeur ?
Il nous livre que la pointe des pieds, mezzo voce, quelques clefs d’écoute néanmoins : sa relation au visuel dans l’écriture, son jeu sur les timbres, sa fascination pour les sonorités des violes, lui qui a joué du violon et de l’alto, les compositeurs dont il se sent l’héritier (Fauré/Debussy/Ravel), son amour de Schumann, sa fascination pour William Turner, sa rencontre avec l’ensemble C Barré et leur compagnonnage…

L’alchimie des timbres est au cœur de cette nouvelle composition d’Aurélien Maestracci : alchimie entre les sonorités des instruments de l’ensemble (cordes, vents, percussions, accordéon, harpe, piano) et des verres de cristal manipulés par certains musiciens, et même par le régisseur de l’ensemble !

Aurélien Maestracci travaille en ce moment sur plusieurs projets, une pièce pour alto notamment, des arrangements pour grand orchestre des musiques de Scarlatti, et de nouvelles pièces pédagogiques, pour sensibiliser les enfants aux modes de jeu utilisés dans la musique d’aujourd’hui.

Musiques additionnelles :

Musiques d’Aurélien Maestracci
1843 – Venice/ quatuor Diotima_
Concertino pour violon et orchestre/ Rachel Kobliakov (violon) et Orchestre Philharmonique de Radio-France, dir. Pierre-André Valade_
Passacaglia pour voix et orchestre/ Anthony Lo Papa (voix), Orchestre Dijon-Bourgogne, dir. Gergely Madaras
Sketches in Colours_ pour 15 musiciens / par l’ensemble Linea, dir. Jean-Philippe Wurtz

Musique de Frédéric Pattar
Peephole Metaphysics, avec C-Barré et Marie-George Monet (voix)

L'équipe de l'émission :