Dimanche 19 décembre 2021
30 min

« Contre-Clairon » de Maël Bailly (diffusion intégrale et portrait du compositeur)

Le compositeur de la semaine dans nos brèves sonores est Maël Bailly. Pour les musiciens de l'Ensemble Alternance il a imaginé une musique malicieuse baptisée "Contre-clairon". La trompette y joue un rôle certain !

« Contre-Clairon » de Maël Bailly (diffusion intégrale et portrait du compositeur)
Maël Bailly et l'Ensemble Alternance, © Mathieu Faluomi

« Contre-Clairon » de Maël Bailly pour trois musiciens et diapasons    
Ensemble Alternance : Claire Merlet, Noé Nillni, Jean-Luc Menet    
Enregistré le 29 novembre 2021 à La Muse en Circuit - Alfortville

Diffusion intégrale et portrait du compositeur

Maël Bailly est le compositeur de la semaine dans nos brèves sonores, et cette émission de dimanche est l'occasion de tirer son portrait.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Pour les musiciens de l'ensemble Alternance, il a imaginé une suite instrumentale acrobatique qui mêle des timbres peu souvent associés : la trompette, la flûte et l'alto.

Un musicien malicieux, joueur, engagé, un peu frondeur...

Le titre de la pièce imaginée pour cette émission nous le dit : "contre-clairon". Dans cette page, le compositeur joue "contre" le jeu solaire et brillant qu'on associe à la trompette. Il tire parti du jeu très sensible et fin de Noé Nillni. Il n'hésite pas non plus à mettre les musiciens dans une situation d'inconfort, notamment dans le premier mouvement de la suite qui se joue à la table et sans instruments. Les musiciens tiennent dans chaque main un diapason, qu'ils approchent ou éloignent des micros et qu'ils frappent contre une boîte en bois...

Un peu déroutés au début pas cette pièce introductive, les musiciens sont vite entrés dans le jeu. Ils sont devenus de vrais pros des diapasons !

Chaque composit.eur.rice a sa façon de collaborer avec les musiciens. Maël Bailly est lui-même altiste et improvisateur. Il sait ce que le travail collectif veut dire. Pour les musiciens de l'ensemble, l'écoute, la disponibilité du compositeur ont été précieuses. Ils ont eu le sentiment de travailler en quatuor avec le compositeur.

Pour stimuler leur imagination, Maël Bailly a introduit chaque mouvement de sa suite par des indications d'atmosphères poétiques.

La musique de Contre-Clairon danse. Elle est légère et malicieuse. Elle a quelque-chose de solaire aussi. La joie est un sentiment que le jeune compositeur aime suggérer en musique.

... et engagé

Maël Bailly est un musicien engagé. Il fait partie de l'équipe de rédaction de la Crécelle, le journal du Conservatoire en lutte / CNSMdP

Retrouvez Maël Bailly improvisateur dans A l'Improviste avec le collectif la Croche et le Marteau (mars 2019)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Paramétrer les cookies

Prise de son : Patrick Muller, Ines Debryun, Antoine Hespel
Direction artistique : Alice Legros
En partenariat avec La Muse en Circuit / Alfortville

Musiques supplémentaires : 

  • Pour un cirque imaginaire (2019)  

Pièce chorégraphique pour un circacien et quinze musiciens 

Orchestre des lauréats du conservatoire - enregistrement live  

William Blank : direction / Jean-Michel Suzini : mise en scène
 / Quentin Folcher : Equilibre  

  • D’une étincelle (2020) enregistrement live - festival ensembl

Violaine Willem : alto&nbsp

Simona Castria : saxophon

  • De un umbral vacante al otro (2020\

Luis María González Jiménez : saxophon

  • Introduction et diapo (2017)  &
L'équipe de l'émission :