Dimanche 15 septembre 2019
30 min

" Cinq Enigmes " de Rika Suzuki (Diffusion intégrale et portrait de la compositrice)

Cinq Enigmes, c'est le titre des cinq miniatures imaginées par la compositrice Rika Suzuki pour Création Mondiale et le trio Polycordes : cinq énigmes qui sont comme cinq humeurs !

" Cinq Enigmes " de Rika Suzuki (Diffusion intégrale et portrait de la compositrice)
Le Trio Polycordes par Stéphane Vandenplas, Sophie Deshayes (flûte) par Arturo Fuentes, Mareike Schellenberger par Daniel Sultan et Rika Suzuki par Noémi Sawa

Nouveau générique de l'émission :
Aurélien Dumont : "Start the Dance"  
Interprété par l’ensemble Linea, dirigé par Jean-Philippe Wurtz  
Extrait de l’album "Stillness", paru chez Odradek Records

Emission en partenariat avec la SACEM

logo SACEM
logo SACEM

« Cinq Enigmes » de Rika Suzuki
Pour voix, et quatre instruments  
Créée par Mareike Schellenberger, mezzo-soprano  
Avec Sophie Deshayes, flûte et le Trio Polycordes :  
Florentino Calvo (mandoline), Jean-Marc Zvellenreuther (guitare) et Sandrine Chatron (harpe)  
Création enregistrée le 1er juillet 2019 à la Seine Musicale de Boulogne

Diffusion intégrale et portrait de la compositrice :

Rika Suzuki nous vient de Tokyo où elle est née et a fait son premier apprentissage de musicienne, nourrie de musique occidentale.
Pas de musique dans le milieu familial, le monde sonore est entré dans son existence par le piano. Puis l'idée de venir parfaire son parcours en France s'est imposée d'elle-même. Rika Suzuki vit en région parisienne depuis près de 25 ans.

Pour nos miniatures radiophoniques, Rika Suzuki a composé cinq saynètes qui, enchaînées les unes aux autres, forment une action théâtrale. L'esprit de cette action est un kaléidoscope d'émotions. la couleur est donnée par les timbres réunis : une voix, une flûte et les cordes pincées. En découvrant ces pièces créées à la Seine Musicale le 1er juillet, je n'ai pas pu m'empêcher de céder à des associations d'idées. Influence de la musique traditionnelle japonaise ? des instruments à cordes tels que le koto, le biwa ou le shamisen ? Rien n'est moins sûr, car Rika Suzuki n'a jamais vraiment été mise en présence avec ces instruments-là et cette musique

Pas de texte, pas de mots dans ces 5 pages - sauf dans la première Enigme : avec un keine Zeit emprunté à la langue allemande .
Le texte chanté et incarné par Mareike Schellenberger avec différents modes de jeu (claquement de langue, frappes des pieds et des doigts...) est constitué pour l'essentiel d'onomatopées, qui peuvent parfois donner l'illusion de sonner "japonaises".

Il y a un côté théâtral dans la musique de Rika Suzuki, musique très vivante, très humaine et mobile. Ce goût pour le théâtre est une ligne de force dans sa musique, même si elle met rarement en sons les mots.
Dans la deuxième partie de cette émission, Rika Suzuki nous livres quelques clefs d'entrée dans son univers de compositrice ; elle évoque sa découverte de la musique de György Ligeti et Michaël Levinas et les apports de la musique électroacoustique...
Ce portrait en miniature se referme sur une maxime que la compositrice emprunte à Franz Kafka : "n'écrire que ce qu'il y a à écrire" !

Les musiciens, la compositrice, Anne Montaron et l'équipe technique de Radio-France à la Seine musicale
Les musiciens, la compositrice, Anne Montaron et l'équipe technique de Radio-France à la Seine musicale, © Jean-Christophe Grasberg

Musiques additionnelles :

Rika Suzuki
Image bouillée (Concerto pour Flûte et orchestre de chambre)
Atsuko Koga, flûte  
Sofia Solisten, Dir. Ivan Stoyanov

Rika Suzuki
Elévation pour Viole de gambe solo
Interprété par Robin Pharo

Rika Suzuki
Au de là, pour Ensemble et ondes Martenot
Nathalie Forget, ondes Martenot
Ensemble l’Itinéraire, Dir. Kanako Abe

Rika Suzuki
…à l’infini… pour piano solo
Interprété par Fuminori Tanada

Rika Suzuki
Vis sans fin II
Les Percussions de Strasbourg

Rika Suzuki
Au de là II, Concerto pour Shakuhachi et orchestre de flûtes
Jean-François Lagrost, Shakuhachi
Orchestre de Flûtes Français, Dir. Marc Hajjar

Biographie Rika Suzuki :

Rika Suzuki est une compositrice japonaise. Après avoir obtenu sa Maîtrise à l'Université de Musique Kunitachi dans sa ville natale, Tokyo, en 1991 elle est admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) dans la classe de composition de Monsieur Paul Méfano, où elle obtient le Premier prix en 1993. Le CNSMDP lui décerne également le Prix de composition Ebersold. 

Elle est titulaire également de Premiers prix d'Harmonie, de Contrepoint, de Fugue et d'Orchestration du CNSMDP. Parallèlement, elle travaille la composition avec Monsieur Yoshihisa Taïra à l'Ecole Normale de Paris, où elle obtient son Diplöme Supérieur de Composition en 1994.

En 1995, elle obtient un DEA en Musique et Musicologie du 20ème siècle à IRCAM sous la direction de Monsieur Hugues Dufourt. Actuellement, elle est chargée d'orchestration au Conservatoire de Jacques Ibert de la Ville de Paris et enseigne également Conservatoire Edgar-Varèse (CRD) Musique et Danse à Gennevilliers.

Rika Suzuki est auteure d'une quarantaine d'œuvres, pour des formations les plus diverses : solos, musique de chambre, musique vocale, pour orchestre symphonique, œuvres incluant l'électronique, etc… Elle reçoit des commandes du Ministère de la Culture et de l'Etat français, de la Radio France, ainsi que de nombreux festivals en France et à l'étranger. Ses œuvres ont été jouées et radiodiffusées dans de nombreux pays d'Europe, ainsi qu'au Japon et en Amérique.

L'équipe de l'émission :