Création Mondiale : l'intégrale
Magazine
Samedi 16 décembre 2017
30 min

« A-toms » pour ensemble instrumental de Daniel Figols Cuevas (Rediffusion intégrale et portrait du compositeur)

Le compositeur de la semaine dans Alla Breve est catalan. Daniel Figols Cuevas a imaginé pour cette émission et pour les musiciens de l’Ensemble Diagonal une suite instrumentale qui nous plonge dans l’univers des atomes : "A – toms"

« A-toms » pour ensemble instrumental de Daniel Figols Cuevas (Rediffusion intégrale et portrait du compositeur)
Ensemble Diagonal par Yves Faven et Daniel Figols Cuevas par Liana Colas

Rediffusion intégrale et portrait du compositeur

A-toms, a été enregistré le 7 juin 2016 dans la version de l’ensemble Diagonal dirigé par Rut Schereiner : six musiciens en tout, interprètes enthousiastes de la musique de Daniel Figols Cuevas, un musicien qui a aussi la passion de la physique !

  • Atoms en anglais, ce sont cinq lettres :

    A comme Argon

    T comme Titanium

    O comme Oxygène

    M comme Magnesium

    S comme Sulfur (ou Soufre)

La physique hante donc l’univers de cette suite de miniatures instrumentale très contrastée, très vivante (la vie de la cellule ...) et qui joue sur l’opposition entre des graves très graves et des aigus très aigus ! Le compositeur nous livre là une musique pleine de gestes, et qui nécessite une grande précision.

Daniel Figols Cuevas est un esprit curieux et ouvert, aussi prompt à apprendre les langues étrangères qu’à tenter de comprendre et connaître la culture du pays dans lequel il étudie. Il a vécu quelques années à Londres pour des études de doctorat au King’s College.

Pour nos Alla Breve, il a renoué avec la France, par le choix des interprètes de sa suite instrumentale : l’Ensemble Diagonal, créé par Luis Naon et Rut Schereiner.

D’où vient le trait d’union qui sépare A de Toms dans le titre de la pièce ? Il fait référence à la fois à la racine grecque du mot Atome et au fait que la percussionniste de l’ensemble ne joue pas de toms, contrairement au projet initial…

A-Toms a eu une grande importance dans le parcours du jeune compositeur catalan. Elle représente l’aboutissement de ses quatre années de recherche au King’s College, où le compositeur a déposé une thèse de doctorat (la soutenance approche !).
D’autres oeuvres sont nées dans la foulées de cette suite de miniatures. C’est le cas de TOX pour Ondes Martenot et piano, créée au festival Messiaen de la Meije en juillet dernier par Nathalie Forget (Ondes) et Flore Merlin (piano)
Daniel Figols Cuevas travaille en ce moment sur une nouvelle composition pour l’Orchestre Royal de Glasgow en Ecosse. La création aura lieu en avril 2018.

La musique de Daniel Figols Cuevas répond à des principes plutôt simples : une forme de sensualité, et le plaisir lié à une écoute active, qu’il a lui-même quand il va au concert. Il aime comparer son travail sur la fusion des couleurs instrumentales, à ce nos yeux, nos mains et notre langue cherchent à apprécier quand elles sont en contact avec une texture, une matière, un tableau, une nourriture…
Le point de départ est bien une forme d’hédonisme du son, le même qui guide depuis plusieurs années la chef d’orchestre Rut Schereiner.
Ce portrait se doublera donc d’un deuxième portrait ; celui d’une chef d’orchestre très engagée dans la création !

Musiques additionnelles (de Daniel Figols Cuevas) :

Stryx pour orchestre
Créée par l'Orchestre National de Lorraine en 2010 à l'Arsenal de Metz.

Deivisks, pour duo de violoncelle et saxophone
Créée à Paris par le duo Denisov en 2015.

Ginkgo, pièce acousmatique
Enregistrée sur le disque du projet Bresilien NMEché#3, créée à Sao Paolo.

Laala, pièce pour grand ensemble et électronique
Interprétée par l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire de Paris et Matteo Cesari au Karlax.
Prix de Composition au CNSM.

Tox, pour ondes Martenot et piano
Créée au festival de la Meije le 28 juillet 2017 par Nathalie Forget et Flore Merlin

L'équipe de l'émission :