Samedi 26 janvier 2019
30 min

" A chaque fois qu'une étoile explose " de Christine Groult (Diff intégrale et portrait de la compositrice)

Christine Groult est la compositrice de la semaine dans Création mondiale. Chaque jour, avec les outils du studio électroacoustique, elle nous propose une image sonore de l’explosion d’une étoile !

" A chaque fois qu'une étoile explose " de Christine Groult (Diff intégrale et portrait de la compositrice)
Christine Groult au festival Présences Electronique 2014, © Veronique Mouysset

« A chaque fois qu’une étoile explose » de Christine Groult
(Cinq pièces électroacoustiques)  
En collaboration avec l’INA GRM - Groupe de Recherches Musicales  
Création enregistrée en décembre 2018

Emission en partenariat avec la  SACEM

logo SACEM
logo SACEM

Diffusion intégrale et portrait de la compositrice

Christine Groult compose de la musique sur support, de la musique de studio depuis plus de quarante ans, et c’est au GRM, le Groupe de Recherche Musicale, qu’elle a fait ses débuts au début des années 1970.
Les outils du GRM changent avec le temps et en fonction de l’évolution technologique.
Malgré tout, Christine Groult a toujours du plaisir à s’enfermer dans les studios du GRM pour y travailler. 

C’est ici qu’elle a imaginé en novembre dernier une partie de ses cinq Variations autour du thème de l’explosion d’une étoile.
Pour la première fois, elle a composé avec des sons de synthèse obtenus grâce au synthétiseur historique du GRM, le Coupigny, créé au début des années 1960 et remis au goût du jour par l’équipe du GRM.
Quand Christine Groult s’est installée dans les studios du GRM à Radio France en novembre dernier, elle avait en tête de continuer explorer un univers qui lui tient beaucoup à cœur depuis quelques temps, celui des arbres.
De l’arbre, nous glissons dans cette pièce au cosmos, à la galaxie, par des détours qui n’appartiennent qu’à l’imagination de Christine Groult

Quand un compositeur travaille sur sa pièce, la musique, la matière sonore l’emmène parfois dans des directions imprévisibles. Christine Groult reconnaît par exemple s’être laissée emporter par la matière sonore, et a mis de côté le fait que pour certains d’entre nous, nous écoutons France Musique sur de petits postes de radio, adaptés à nos déplacements du quotidien.
Ce que vous conseille Christine Groult, c’est plutôt l’écoute au casque, ou sur de très bons hauts-parleurs.

Dans la vie d’une compositrice électroacoustique, il n’y a pas que les machines et le studio. Il y a aussi le dehors et le plein air.
Christine Groult pose très souvent ses micros dans la nature. Le monde végétal, particulièrement celui des forêts, des arbres, de la biodiversité, l’occupe beaucoup. Cet univers lui a déjà inspiré plusieurs compostions telles que A la Pointe de chaque instant, ou Mi Ritrovai per una selva oscura. Cette source d’inspiration va donner d’autres bourgeons, c’est sûr !

Christine Groult a de l’énergie et un appétit sonore qui n’est pas prêt de s’essouffler. Les idées ne lui manquent pas ; surtout depuis qu’elle a arrêté d’enseigner au conservatoire de Pantin. Elle improvise aussi de plus en plus avec les outils du studio.

Musiques en plus : (toutes de Christian Groult)

Condition Captive   Temps du ciel   Frontières de l’Autre   Vertiges   Mi ritrovai per una selva oscura / Bourgeons   A la pointe de chaque instant 

Les invités :
L'équipe de l'émission :