Couleurs d'été
Programmation musicale
Lundi 8 août 2016
2h 27mn

Couleurs d'été du 08 août 2016 par Judith Chaine (1/5)

Programmation musicale

Antonio Amurri / Bruno Canfora / Norman Newell
This Is My Life (La Vita)
Shirley Bassey, vocal avec accompagnement
EMI 50999-608981-2-8

Frédéric Chopin
Valse n° 6 en ré bémol majeur op. 64 n° 1
Jean-Yves Thibaudet, piano
DECCA, 466357-2

Jean Sibelius
Cinq Pièces op. 81 (extrait)
III. Valse
Nicolas Dautricourt, violon
Juho Pohjonen, piano
La Dolce Volta LDV23

Alain Romans
Les Vacances de monsieur Hulot (bande originale du film de Jacques Tati) :
Quel temps fait-il à Paris ?

Alain Romans, instrumental
Philips 836983-2

Franz Schubert / Franz Liszt
Auf dem Wasser zu singen D. 774
Bertrand Chamayou, piano
Erato 8256 463358 3 1

Federico Mompou / orchestration Antoni Ros-Marba
Combat del Somni (extrait)
I. Damunt de tu nomes les flors
Victoria de los Angeles, soprano
Orchestre des Concerts Lamoureux, dir. Antoni Ros-Marba
EMI 5650632

Arthur Honegger
Symphonie n° 2 (extrait)
III. Vivace non troppo - Presto
Fritz Wesenigk, trompette
Orchestre Philharmonique de Berlin, dir. Herbert von Karajan
Deutsche Grammophon DGG 423242-2

Franz Schubert
Klavierstück n° 2 en mi bémol majeur D. 946 n° 2
Alfred Brendel, piano
Vox Box CD6X 3601/4

Léo Ferré / arrangement Jérôme Ducros
Colloque sentimental
Philippe Jaroussky, contre-ténor
Jérôme Ducros, piano
Quatuor Ebène
0825646166954/1

Maurice Ravel
Ma Mère l’Oye (extrait)
VII. Apothéose : Le jardin féerique
Orchestre Philharmonique de New York, dir. Pierre Boulez
Sony SM3K 45842/2

Abbey Lincoln
Bird Alone
Abbey Lincoln, vocal avec accompagnement
Universal Music 532 096-3

Ralph Vaughan Williams
L’Ascension de l’alouette
Nigel Kennedy, violon
Orchestre Symphonique de la Ville de de Birmingham, dir. Simon Rattle
EMI 5565962

Gabriel Fauré
Trois Mélodies op. 23 (extrait)
I. Les Berceaux
Serge Bagdassarian, vocal avec accompagnement
Radio France FRF 008, CD

Gabriel Fauré
Quatuor pour piano et cordes n° 2 en sol mineur op. 45 (extrait)
I. Allegro molto moderato
Eric Le Sage, piano
Daishin Kashimoto, violon
Lise Berthaud, alto
François Salque, violoncelle
Alpha 601

Michel Legrand
Once Upon a Summertime (La Valse des lilas)
Bill Evans, piano
Chuck Israels, contrebasse
Larry Bunker, batterie
Monica Zetterlund, vocal avec accompagnement
Verve 527960-2

George Gershwin
Rhapsody in Blue
Leonard Bernstein, piano
Orchestre Symphonique de la Columbia, dir. Leonard Bernstein
Sony SX29K 48178/17

Gustav Holst / Trad. Cornouailles
This Have I Done For my True Love op. 34 n° 1
Rachel Wheatley, soprano
Finzi Singers, chœur, dir. Paul Spicer
Chandos CHAN 9425

Henry Purcell
O God Thou Hast Cast Us Out
Monteverdi Choir / English Baroque Soloists, dir. John Eliot Gardiner
Erato 3984 27499 2

Benjamin Britten
Quatre Interludes marins op. 33a (Peter Grimes)
I. Dawn
II. Sunday Morning
III. Moonlight
IV. Storm

Orchestre Symphonique de Londres, dir. André Prévin
EMI CDC 7476672

George Martin / John Lennon / Paul McCartney
Eleanor Rigby
The Beatles, vocal et instrumental
EMI 5099969945823

Edward Elgar
Concerto pour violoncelle en mi mineur op. 85 (extrait)
III. Adagio
Jacqueline Du Pré, violoncelle
Orchestre de Philadelphie, dir. Daniel Barenboim
CBS MK 76529

Felix Mendelssohn / Franz Liszt
Auf Flügeln des Gesanges op. 34 n° 2
Bertrand Chamayou, piano
Erato 8256 463358 3 1

Programmation poétique

André Frédérique
*L'Enfant boudeur
**"Veux-tu jouer à la pirouelle
à la redouble au rat musqué
veux-tu jouer à la sauguette
au goligode au ziponblé
veux-tu jouer au jeu de l’ange
à l’oeil-au-dos au mort parlant
veux-tu jouer à cache-mésange
à mouton-bêle à baille-au-vent
veux-tu jouer à croque-au-sel
au déserteur à la logorrhée
veux-tu jouer au jeu de l’hombre
sur le mur blanc les mains croisées
veux-tu jouer à compter le nombre
des poissons-chats dans l’océan
veux-tu jouer à la marelle au cervelas
au pince-joue au tirela
au caviar à poisse-Dudule
au mirliton dans la pendule
à la lutte jaune au ramagot
à pousser grand-mère dans les lavabos
à pince-mie et pince-moi en bateau…"
*

Gérard de Nerval
Aurélia
**
"Le rêve est une seconde vie. Je n’ai pu percer sans frémir ces portes d’ivoire ou de corne qui nous séparent du monde invisible. Les premiers instants du sommeil sont l’image de la mort ; un engourdissement nébuleux saisit notre pensée, et nous ne pouvons déterminer l’instant précis où le moi, sous une autre forme, continue l’œuvre de l’existence. C’est un souterrain vague qui s’éclaire peu à peu, et où se dégagent de l’ombre et de la nuit les pâles figures gravement immobiles qui habitent le séjour des limbes. Puis le tableau se forme, une clarté nouvelle illumine et fait jouer ces apparitions bizarres : - le monde des Esprits s’ouvre pour nous."

Claude de Burine
**Je reste (Cette auberge du pauvre)
"
Je reste avec mes billes transparentes
Souveraines du langage
Où demain s’inscrit en blanc.
Je choisis les mots où l’on entend battre
Le cœur, la chair de l’herbe,
Cette méconnue
Mais qui porte le vert
Qui ne trahit pas."

Julien Gracq
Transbaikalia
"Les rendez-vous manqués d´amoureux au creux d´une carrière de porphyre ne pourraient donner qu`une faible idée de ce vide pailleté de brûlures, de ce vau-l´eau et de cette dérive d´épaves comme les hautes eaux de l´Amazone où mon esprit n´avait cessé de flotter après le départ de celle que je ne savais plus nommer que par des noms de glaciers inaccessibles … ou de quelques-unes de ces splendides rivières mongoles aux roseaux chanteurs, aux tigres blancs et odorants, à la tendresse d´oasis inutiles au milieu des cailloutis brûlés des steppes, ces rivières qui défilent si doucement devant le chant d´un oiseau perdu à la cime d´un roseau : Nonni, Kéroulèn, Sélenga. Nonni, c´est le nom que je lui donne dans ses consolations douces, ses grandes échappées de tendresse comme sous des voiles de couvent ; c´est la douceur de caillou de ses mains sèches, sa petite sueur d´enfant, légère comme une rosée après l´étreinte matinale..."

Yves Bonnefoy
*La Longue Chaîne de l'ancre
"On dit
Que des barques paraissent dans le ciel,
Et que, de quelques-unes,
La longue chaîne de l’ancre peut descendre
Vers notre terre furtive."
*

L'équipe de l'émission :
Mots clés :