Cordes sensibles
Programmation musicale
Dimanche 6 décembre 2020
28 min

Daniil Shafran, le violoncelliste extrême

Souvent qualifié de romantique, Daniil Shafran semblait torturé. Quand il jouait, il fermait les yeux, la tête penchée sur la volute de son violoncelle. Et c’était comme s’il parlait avec son instrument. Le voici dans des oeuvres de Tchaïkovski, Falla et Rachmaninov

Daniil Shafran, le violoncelliste extrême
Le violoncelliste Daniil Shafran, © photo by X / DOREMI

Daniil Shafran, immense violoncelliste russe, très atypique, était un interprète unique à la sonorité immédiatement identifiable. Né en 1923, il débute comme prodige du violoncelle.  Il est d’abord formé par son père, puis au conservatoire de Saint-Pétersbourg. Il se distingue et remporte des concours. Mais assez vite, il est rejoint par un certain Mstislav Rostropovitch de 4 ans son cadet. Deux années de suite, ils terminent Premier Prix ex-aequo lors des concours internationaux à Budapest et Prague. Même si Shafran obtient le Prix Staline en 1952, joue énormément en Russie et a une carrière internationale, il évolue dans l’ombre de Rostropovitch.

Danill Shafran est un artiste que l‘on adore ou que l’on déteste. En tout cas, on ne peut pas rester indifférent. Sa devise d’interprétation est celle du chef Evgueni Mravinsky : « Je ne peux pas apporter de preuves ou expliquer pourquoi, mais voilà ce dont je suis convaincu. » Shafran avait un rapport incroyable avec son instrument, qu’il tenait dans une étreinte très resserrée. En le voyant on ressent presque dans nos mains, la pression des doigts sur l’archet et sur les cordes.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Programmation musicale :

Piotr Ilitch Tchaïkovski,

Les saisons op 37b :
Octobre « Chant d'automne » op 37b n°10
– version pour violoncelle et piano

Daniil Shafran, violoncelle
Nina Musinyan, piano
DOREMI DHR-7741

Manuel de Falla / transcription Falla et Paul Kochanski /
Maurice Maréchal,

Suite populaire espagnole :
El paño moruno (Le drap mauresque)
Nana (Berceuse)
Jota

Daniil Shafran, violoncelle
Nina Musinyan, piano
BRILLIANT CLASSICS 93096

Sergei Rachmaninov,

Sonate pour violoncelle et piano en sol min op 19 :
2ème mvt. Allegro scherzando

Daniil Shafran, violoncelle
Yakov Flier, piano
MULTISONIC 310354-2

Sergei Rachmaninov,

Sonate pour violoncelle et piano en sol min op 19 :
3ème mvt. Andante

Daniil Shafran, violoncelle
Yakov Flier, piano
BRILLIANT CLASSICS 93096

L'équipe de l'émission :