Magazine
Jeudi 25 décembre 2014
4 min

La Culture Geek et la création d'un nouveau magazine

"Les geeks d'hier sont devenus les parents d'aujourd'hui et, comme tous les parents, ils veulent transmettre leur culture et leurs valeurs à leurs enfants."

Tel est le constat posé par Nicolas Forsans et Olivier Oltramare, deux papas de 37 et 42 ans, qui en ont tiré l'idée loufoque et audacieuse d'un "magazine geek familial". Baptisé "Breeks", en référence aux briques de construction Lego qui passionnent les petits comme les grands, ce nouveau titre se donne pour objectif d'être un "vecteur de transmission ludique et instructif", "une occasion de rencontre et de partage en famille". Vaste ambition qu'il mettra en oeuvre si la communauté à laquelle il s'adresse lui en donne les moyens, à travers une campagne de crowdfunding sur le site ulule. "On s'attaque à quelque chose de complètement neuf", se félicite Olivier Oltramare, ancien psy pour enfant reconverti en professionnel du jeu et rédacteur en chef de plusieurs magazines jeunesse spécialisés (Manga Kids, Maniak!, Chasseurs de monstres...).

"La culture geek fournit des passerelles de communication très fortes entre les adultes et les enfants. Breeks s'appuie dessus pour proposer d'autres perspectives de parentalité, moins rigides et plus dynamiques."

Qu'est-ce qu'un geek ?

Concrètement, cela signifie que le papa fan de Star Wars trouvera de quoi débattre avec son fiston sur la qualité de l'ancienne trilogie par rapport à la nouvelle, que la maman mordue de bouquins fantastiques bénéficiera de conseils sur l'âge approprié pour faire commencer la lecture de ses livres, que toute la famille pourra répondre à la question "comment ranger ma chambre ?" avec des astuces telles que des porte-documents Lego... On est geeks ou on ne l'est pas !

"Nous avons une définition non restrictive de ce mot", précise Nicolas Forsans. "Pour nous, un geek est une personne pour qui l'imaginaire, les univers de fiction, sont presque aussi importants que l'univers réel et ont participé à sa construction identitaire."
Fondateur d'une petite maison d'édition dédiée à la culture pop, ce spécialiste de bande dessinée et de Lego (il a publié plusieurs ouvrages sur le sujet) se défend d'être un adulescent et assure qu'il ne s'agit pas de refuser de grandir, mais bien de partager une expérience avec ses enfants, qui les aidera, eux, à grandir.

Si les fonds récoltés le lui permettent, Breeks se présentera comme un "mook" (contraction anglaise de "magazine" et de "book"), un magazine-objet fait pour durer, former une collection, "et non pour être consommé puis jeté à la poubelle".

Sa diffusion se fera sur abonnement et dans quelques réseaux de distribution spécialisés, voire dans des magasins de jouets. "Tout va dépendre de sa réception..., mais ce qui est certain, c'est qu'il y a deux ans encore, le projet n'aurait même pas été envisageable", reconnaît Olivier Oltramare, qui estime que la vision de la culture geek a changé très rapidement, notamment grâce à la déferlante super-héroïque au cinéma. "Aujourd'hui, le geek n'a plus peur de s'assumer", conclut Nicolas Forsans. "En fait de marginal, il est devenu créateur de liens : tout le monde parle de ses passions ! "

L'équipe de l'émission :