Samedi 4 juillet 2020
59 min

Paganini court dans tous les sens

Jérémie Rousseau se (re)plonge dans l'histoire de Paganini et ses aventures musicales à travers l'Europe.

Paganini court dans tous les sens
Niccolò Paganini - Comme si vous y étiez, © Getty / ullstein bild

L'émission

De 1797 à 1828, Niccolò Paganini fit des tournées en Italie du Nord puis se produisit à Vienne, en Pologne, en Allemagne, en Bohême, à Paris (1831) et à Londres (1832). Il rentra en Italie en 1834.
Atteint d’un cancer du larynx, Paganini meurt à Nice le 27 mai 1840 et sera enterré à Parme, en Italie.

La Playlist

Paganini
Sonata Napoleone en mi bémol
Salvatore Accardo, violon
Orchestre philharmonique de Londres
Charles Dutoit, direction
DG

Franz Lehár
Paganini : Gern hab' ich die Frau'n geküsst
Jonas Kaufmann, ténor
Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin
Jochen Rieder, direction
SONY CLASSICAL

Paganini
Concerto pour violon n°2 « La campanella » - Adagio
Salvatore Accardo, violon
Orchestre philharmonique de Londres
Charles Dutoit, direction
DG

Paganini
Variations sur la corde de sol sur un thème de Rossini
Pierre Fournier, violoncelle
Lamar Crowson, piano
DG

Paganini
Caprice pour violon en sol op.1 n°10
Julia Fischer, violon
DECCA

Paganini
Caprice pour violon en sol op.1 n°16
Julia Fischer, violon
DECCA

L'équipe de l'émission :