Dimanche 30 mars 2014
29 min

« Le diable s’habille en Padre Soler »

Organiste et compositeur catalan (né à Olot, province de Gérone), le père Antonio Soler est le musicien le plus remarquable de l'Espagne du XVIIIe siècle, dans la mouvance de Domenico Scarlatti. Formé à l'Escolania de Montserrat, où il entra à l'âge de six ans, il apprit le solfège, l'orgue et la composition. Il fut maître de chapelle à la cathédrale de Lérida, mais renonça à ces fonctions pour prendre l'habit des Hiéronymites au monastère royal de l'Escurial (1752), où il fit profession religieuse l'année suivante. Il fut organiste et maître de chapelle du couvent jusqu'à sa mort. Il y reçut les leçons de D. Scarlatti et de José de Nebra (organiste madrilène mort en 1768). Une grande partie de sa musique a disparu lors de l'occupation de l'Escurial par les troupes napoléoniennes (1808).

Joan Cabanilles
Batalla Imperial
 Hespèrion XX / Jordi Savall
 Alia Vox 9810

Marin Marais
Les Voix Humaines
Jordi Savall, viole de gambe
 Alia Vox 9810

Antonio Soler
Sonate en si mineur SR 10
Diego Ares, clavecin
Pan Classics 10201

Joan Cererols
Missa pro defunctis
 La Capella Reial / Jordi Savall
 Naïve 9924

Antonio Soler
Fandango
Andreas Staier, clavecin
 Teldec 3984 21468 2

Antonio Soler
Menuet du Quintette pour clavecin et cordes n° 4 en la majeur
Chicago Baroque Ensemble / David Schrader
 Cedille Records
 90000 030

Antonio Soler /arrangement Narciso Yepes
Sonate en mi majeur
Narciso Yepes, guitare
 DGG 435 842 2

Antonio Soler
Menuet du Concerto pour deux orgues n° 1 en ut majeur
Maurizio Croci et Pieter van Dijk
Brilliant Classics 93763

L'équipe de l'émission :