Classique info
Magazine
Vendredi 26 avril 2019
5 min

Classique info du vendredi 26 avril 2019

Une Damnation de Faust de spécialistes à Strasbourg, Blanca Li, Thierry Malandain et Angelin Preljocaj entrent à l’Académie des Beaux-Arts, Quatre nouvelles étoiles sacrées à Toulouse et un apaisement entre l’Orchestre Royal du Concertgebouw et Daniele Gatti.

Classique info du vendredi 26 avril 2019
Blanca Li, Thierry Malandain et Angelin Preljocaj font leur entrée à l’Académie des Beaux-Arts de Paris (Photo de 1963), © Kesytone/ Getty

Une Damnation de Faust de spécialistes à Strasbourg

A l’occasion du 150e anniversaire de la disparition du compositeur, l’Orchestre philharmonique de Strasbourg a donné deux représentations de la Damnation de Faust, hier et ce soir. Sur la scène de la salle Erasme, du très beau monde pour interpréter du Berlioz : Joyce DiDonato, Michael Spyres, Nicolas Courjal et à la direction : John Nelson. Le chef américain est l’un des plus grands spécialistes de Berlioz. 

Longtemps boudé en France, nous devons en partie la remise au goût du jour de Berlioz aux artistes britanniques ou américains. Le ténor Michael Spyres, originaire du Missouri, explique qu’il doit sa carrière au rôle de Faust.

La soprano Joyce DiDonato, également américaine est présente sur scène. Elle a chanté Berlioz pour la première fois il y a une vingtaine d’années, et le compositeur ne l’a plus jamais quittée. Pourtant, selon elle, c’est l’un des compositeurs les plus compliqués à chanter, surtout pour une anglophone.

Ces deux représentations de la Damnation de Faust donneront naissance à un disque qui paraîtra prochainement. Cela fait suite à l’enregistrement des Troyens la saison passée avec la même équipe.

Un Roméo et Juliette d’Hector Berlioz sera également donné à Strasbourg en 2020. 

Reportage : Victor Tribot-Laspière. 

Blanca Li, Thierry Malandain et Angelin Preljocaj entrent à l’Académie des Beaux-Arts

Les trois chorégraphes ont été élus dans la toute nouvelle section dédiée à la chorégraphie au sein de l’Académie. En mars dernier,  Jiri Kylian en avait été désigné membre associé étranger. Ils sont donc désormais au nombre de 4. A noter, Frédéric Mitterand succède quant à lui à Jeanne Moreau dans la section création artistique cinéma et audiovisuel. 

Quatre nouvelles étoiles sacrées à Toulouse

Julue Charlet, Natalia de Froberville, Davit Galstyan et Ramiro Gomez Samon.  Les 4 solistes actuels, ont été promus étoiles à l’issue de la première représentation de la Bette et la Belle hier soir. Un titre qui fait son grand retour après des années d’absence au sein de l’institution, sur proposition de Kader Belarbi, directeur de la danse du ballet du Capitole. Jusqu’à présents seuls les Opéras de Paris et Bordeaux comptaient des étoiles dans leurs rangs. 

L’Orchestre Royal du Concertgebouw et Daniele Gatti annoncent avoir mis un terme au conflit qui les opposent

Dans un communiqué commun, publié sur le site de l’orchestre, ils déclarent avoir réglé leur différent à l’issue, je cite, de consultations constructives et de discussions approfondies.  Il n’y a pas plus de détails. 

Le chef avait été écarté de l’ensemble, après des accusations de harcèlement sexuels publiés dans la presse. En guise de remerciement pour son héritage artistique, l’Orchestre royal annonce également la publication de trois enregistrements dirigés par Daniele Gatti   : Salomé de Strauss, la Symphonie n° 1 de  Mahler et la Symphonie n° 9 de Bruckner

L'équipe de l'émission :