Classique info
Magazine
Vendredi 3 juillet 2020
3 min

Classique info du vendredi 03 juillet 2020

Trois nouveaux directeurs ont été nommé à la tête du Conservatoire de Saint-Maur, d'Ars Nova et de l'Orchestre des Pays de Savoie. Le Conservatoire de Bagneux a été cambriolé dimanche dernier. Les artistes britanniques lancent un appel pour exhorter les pouvoirs publics britanniques à agir.

Classique info du vendredi 03 juillet 2020
Bruno Mantovani succèdera à Jean Roudon le 1er septembre prochain à la direction du Conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés, © AFP / Olivier Morin

Nominations et transferts au sein des institutions musicales

Au Conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne, le compositeur et chef d’orchestre Bruno Mantovani succèdera à Jean Roudon le 1er septembre prochain. A seulement 45 ans, Bruno Mantovani comptabilise 9 ans à la tête du Conservatoire National Supérieur de Musique, avant de se consacrer à la composition, à la direction et à l’enseignement depuis un an. Si la réputation du Conservatoire à rayonnement régional n’est plus à faire, la modernisation des locaux sera à l'agenda des préoccupations du nouveau directeur.

Le 1er juillet, le compositeur Benoît Sitzia a été nommé à la direction générale de l’ensemble Ars Nova. Le chef d’orchestre Jean-Michaël Lavoie, directeur depuis 2018, devient ainsi directeur musical associé de l’ensemble. Une association vertueuse qui rend possible une évolution dynamique et constructive du projet artistique de l’ensemble.

L’Orchestre des Pays de Savoie a également un nouveau directeur : Pieter-Jelle de Boer. Il succèdera en septembre 2021 à Nicolas Chalvin, à ce poste depuis septembre 2009. Pianiste, organiste et compositeur d’origine néerlandaise installé en France, Pieter-Jelle de Boer a étudié la direction d’orchestre au CNSM de Paris. Il a déjà travaillé avec des orchestres comme l’Orchestre National de France, le Capitole de Toulouse, ou encore l’Orchestre National Bordeaux-Aquitaine.

Le Conservatoire de Bagneux dans les Hauts-de-Seine a été cambriolé

Dans la nuit du dimanche au lundi, de nombreux instruments d'une valeur de 25 000 euros d’instruments ont été dérobé au Conservatoire de Bagneux, en région parisienne. Le vol n’a été découvert que mardi matin : des contrebasses, des bassons, des trombones ou encore des saxophones, pour la plupart destinés à être loués aux élèves, et donc sans grande valeur marchande. “Existe-t-il un marché noir des instruments de musique ?” s’interroge le Parisien, qui précise qu’à l’intérieur, toutes les portes ont été défoncées pour dérober des instruments d’étude.

Les artistes de la scène musicale britannique lancent un appel pour sauver la scène musicale britannique

Dans une lettre ouverte au ministre britannique de la Culture Oliver Dowden, 1500 artistes et personnalités du monde de la musique exhortent le gouvernement à agir : la crise du coronavirus a touché de plein fouet l'industrie musicale anglo-saxonne, dont la survie est à présent menacée. Parmi les signataires figurent les Rolling Stones, Paul McCartney, Depeche Mode ou encore Rod Stewart. Nombre d'entre eux devaient se produire sur scène lors de la saison des festivals, qui a été annulée en raison de la pandémie qui a fait près de 44000 morts au Royaume-Uni, le plus lourd bilan en Europe.

Dans un tweet, le ministre de la Culture a dit "comprendre la profonde anxiété" du monde de la musique, assurant faire pression pour pouvoir donner un calendrier et une "feuille de route".

L'équipe de l'émission :