Mercredi 29 janvier 2020
3 min

Classique info du mercredi 29 janvier 2020

Nous apprenons que le basketteur Kobe Bryant jouait Beethoven au piano. Egalement le festival international de jazz de Port au Prince a bien eu lieu. Tabea Zimmerman a reçu un nouveau prix et l'Opéra d'Oslo a nommé une nouvelle directrice.

Classique info du mercredi 29 janvier 2020
Kobe Bryant, © Getty / Dan MacMedan

Le mouvement de grève pourrait reprendre ce soir à l’Opéra de Paris

Après une reprise des activités samedi dernier, l’institution a publié hier un message indiquant que le bon déroulement des représentations de ce soir, pourrait être remis en cause en raison d’un préavis de grève. Il s’agit de la dernière de L’Après-midi d’un faune / L’enfant et les sortilèges à Garnier et Le Barbier de Séville à Bastille. Ce message intervient alors que le pays connait aujourd’hui sa 8e journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites. 

En Haïti, le festival international de jazz de Port au Prince, a bien eu lieu cette année

Cette 14e édition a été la plus complexe à mettre en œuvre, peut-on lire dans un reportage de l’AFP, après une année marquée par les contestations émaillées de violences dans le pays. « On a changé la grille de programmation 15 fois », confie sa directrice Milena Sandler qui a dû faire appel à une campagne de financement participatif.  

L’altiste Tabea Zimmerman, lauréate du prix Ernst Von Siemens

Considéré comme le Nobel de la musique, ce prix est doté de la somme de 250 000 euros. Il sera décerné à la musicienne à Munich le 11 mai prochain. 

L’Opéra d’Oslo nomme une nouvelle directrice 

C’est la mezzo-soprano Randi Stene qui succède à la metteuse en scène Anniles Miskimmon à la tête de l’institution. Elle prendra ses nouvelles fonctions à partir du 1er août prochain. 

Le Code Noir à l’Opéra de Massy

Monter en 2020 un opéra-comique du 19e siècle sur le thème de l’esclavage, le pari est plutôt osé. Jérôme Corréas le relève ce vendredi avec son ensemble Les Paladins, à l’Opéra de Massy, dans l’Essonne.
Un reportage de Guillaume Decalf. 

Quelques notes de piano interprétées par Kobe Bryant

Alors que les hommages se multiplient depuis l’annonce de la disparition du basketteur, dimanche dernier, une vidéo circule actuellement sur internet.  Elle met en avant une autre facette de l’athlète, passionné par la musique de Beethoven. On y voit Kobe Bryant interpréter au piano la Sonate au Clair de Lune. Kobe Bryant avait d’ailleurs expliqué qu’il s’inspirait des structures des symphonies du compositeur allemand, pour structurer ses propres performances et sa stratégie lors des matchs. 

L'équipe de l'émission :