Classique info
Magazine
Mercredi 27 novembre 2019
3 min

Classique info du mercredi 27 novembre 2019

Nomination de Jean-Philippe Thiellay à la tête du Centre national de la musique ; la Lettre du Musicien révèle le nom de la nouvelle directrice du CNSM de Paris ; le magazine Diapason a décerné ses prix aux meilleurs enregistrements de l’année ; un portrait qui pose question.

Classique info du mercredi 27 novembre 2019
Le pianiste Daniil Trifonov a été primé aux Diapasons d'Or, © Getty / Stefan Hoederath

Nomination de Jean-Philippe Thiellay à la tête du Centre national de la musique

Il en deviendra le président à partir de sa création effective le 1er janvier prochain. Nous vous l’annoncions lundi sur France Musique lundi dernier et l’information vient donc d’être officialisée par le ministère de la Culture. Actuellement directeur adjoint de l’opéra de Paris, Jean-Philippe Thiellay se verra confier dès le mois prochain l’ultime phase de préparation de la mise en place du Centre.

La Lettre du Musicien révèle le nom de la nouvelle directrice du Conservatoire national Supérieur de Musique et de Danse de Paris

Une information qui n’a pas été encore confirmée, à garder donc au conditionnel pour le moment. Selon le journaliste Antoine Pecqueur c’est Emilie Delorme qui serait nommée à la tête de CNSM. Âgée de 42 ans, elle succéderait à Bruno Mantovani à partir du 1er janvier prochain. Depuis 2008, Emilie Delorme dirige l'Académie du festival d'Aix-en-Provence. 

Comme chaque année, le magazine Diapason a décerné ses prix aux meilleurs enregistrements de l’année

Ces Diapasons d’Or 2019 ont distingué l’ensemble Il Giardino armonico pour l’enregistrement La Morte della Ragione dans la catégorie musique ancienne. Jean Rondeau pour son disque Scarlatti. Les pianistes Daniil Trifonov et Lukas Gueniusas ont été récompensés pour respectivement leur disque Rachmaninov et Prokofiev. Dans la catégorie Jeune Talent, c’est le disque Saint-Saëns d’Alexandre Kantorow qui a été primé. Et Jodie Devos est la grande gagnante dans la catégorie Récital Vocal pour Offenbach Colorature. Cette édition 2019 n’a cependant pas été retransmise sur France Musique en raison du mouvement social que connaît Radio France.

Chronique Retour de Spectacle de Guillaume Tion

Signature du partenariat entre l’IRCAM et le centre culturel contemporain taiwanais.

Bach ou pas Bach ?

C’est la question que pose un portrait mis en vente ce vendredi à Drouot. Acheté à la Stasi par Karl Lagerfeld, on ne sait pas si ce tableau représente Jean-Sébastien Bach. Estimé de 5 000 à 6 000 ce portrait « présumé » du compositeur est attribué au peintre Antoine Pesne. Pour le spécialiste Gilles Cantagrel cela ne fait aucun doute, c’est bien Bach qui est représenté. Il se fie notamment aux quatorze boutons présent sur sa veste. Une thèse « des boutons » qui divise cependant les autres experts. C’est à lire aujourd’hui dans Le Figaro. 

L'équipe de l'émission :