Mercredi 26 février 2020
3 min

Classique info du mercredi 26 février 2020

Accusé de harcèlement sexuel, Placido Domingo se déclare « sincèrement désolé pour la souffrance causée » ; l’Orchestre du Metropolitan Opera de New York est de retour en Europe ; le marché français de la musique affiche une croissance de 5,4% en 2019.

Classique info du mercredi 26 février 2020
Yannick Nézet-Séguin dirigeant l'orchestre du MET, © Getty / Hiroyuki Ito

Accusé de harcèlement sexuel, Placido Domingo se déclare « sincèrement désolé pour la souffrance causée »

Le ténor de 79 ans accepte « l’entière responsabilité de ses actes ». Dans un communiqué publié hier, il explique avoir pris le temps ces derniers mois de réfléchir de réfléchir aux allégations formulées contre lui. Il ajoute comprendre que certaines femmes aient pu avoir peur de s’exprimer, par crainte pour leur carrière. Le jour même, le syndicat américain des chanteurs et chanteuses d’opéra dévoilait les conclusions d’une enquête menée depuis le mois de septembre qui confirment un schéma de harcèlement sexuel et d’abus de pouvoir du ténor depuis au moins 20 ans.

L’Orchestre du Metropolitan Opera de New York est de retour en Europe après 20 ans d’absence

Pour la première fois depuis 2002, l’Orchestre du MET va quitter New York pour partir en tournée. Emmené par son nouveau chef Yannick Nézet Séguin, l’ensemble va se produire à Londres, Baden Baden et à Paris, à la Philharmonie le 30 juin et le 1er juillet 2021. 

Soutenu par le streaming, le marché français de la musique affiche une croissance de 5,4% en 2019

Et c’est la quatrième année consécutive de reprise pour le marché, indique le Syndicat national de l’édition phonographique. Un marché qui rattrape seulement tout juste son niveau d’il y a dix ans. Le streaming représente aujourd’hui 59% des ventes. 

A Londres, le meurtre l’ancien espion russe Alexandre Litvinenko devient un opéra

Opposant au Kremlin, exilé en Grande-Bretagne, Alexandre Litvinenko est mort à Londres en 2006, après avoir été empoisonné. C’est donc son histoire qui sera au cœur de cet opéra composé par le britannique Anthony Bolton et dont la musique emprunte à Rachmaninov, Chostakovitch, des chants de football mais aussi l’hymne tchétchène. La pièce sera présentée en juillet, et Marina Litvinenko, la veuve du dissident espère qu’elle apportera justice et lumière sur cette affaire.

L'équipe de l'émission :