Classique info
Magazine
Mercredi 23 octobre 2019
3 min

Classique info du mercredi 23 octobre 2019

Un nouveau directeur pour l'Opéra de Lyon et de Nice, le marché du disque en manque de diversité et le décès de Raymond Leppard.

Classique info du mercredi 23 octobre 2019
Raymond Leppard - Classique info du 23 octobre 2019, © Getty / Evening Standard

Décès du chef britannique Raymond Leppard

C'est une page de la musique ancienne qui se tourne. Nous connaissons quelques noms du renouveau du baroque : William Christie, Gustav Leonhardt, ou Nikolaus Harnoncourt, mais moins celui de Raymond Leppard, qui a pourtant énormément contribué au renouveau du baroque après la Seconde Guerre mondiale. Il avait 92 ans, il a commencé sa carrière en reconstituant des opéras du XVIIe siècle et a longtemps dirigé le English Chamber Orchestra à partir des années 60. Il a vraiment fait un travail fabuleux d’édition, notamment des œuvres de Monteverdi et de Cavalli. Ce claveciniste a aussi composé la musique du film “Sa majesté des Mouches” en 1963.

L’opéra de Lyon a enfin son directeur

C’était long et compliqué mais enfin, la fumée blanche s’est échappée du 1 place de la comédie à Lyon : c’est Richard Brunel qui a été retenu pour remplacer Serge Dorny, l’actuel directeur depuis 2003. Richard Brunel est directeur de la comédie de Valence depuis 2010, il est d’abord acteur, puis s’est formé à la mise en scène au Conservatoire National Supérieur d’art dramatique auprès de Robert Wilson et Patrice Chéreau. Il prendra ses fonctions en septembre 2021, pendant que Serge Dorny prendra les rênes du Bayerische Staaptsoper de Munich. La décision a été entérinée hier par le ministre de la culture Franck Riester, et le maire de Lyon Gérard Collomb semble aussi très satisfait “Richard Brunel traduit la même innovation que celle du recrutement de Serge Dorny en 2003”.

La nomination de Bertrand Rossi à l’Opéra de Nice ne pas faire autant l’unanimité

C’était hier dans les pages de Nice-Matin : Auguste Vérola, élu local, conteste la décision de voir Bertrand Rossi, l’actuel directeur général adjoint de l’Opéra National du Rhin, revenir dans sa ville natale pour prendre la direction de l’Opéra de Nice, en difficulté depuis quelques années. Celui-ci avait obtenu quatre voix contre cinq pour son concurrent Jean-Romain Vesperini. C’était donc au maire de Nice Christian Estrosi de les départager : “J’ai posé des questions. Un a eu huit réponses sur dix, l’autre en a eu deux.” Il succédera donc très bientôt à Anne Ginesta-Valentin.

Le marché du disque, la dénonciation d’un marché de plus en plus monotone

C’est le président de la société des producteurs de phonogrammes en France, Emmanuel de Buretel qui le déplore : “La diversité est abîmée”, soupire-t-il à l’issue du marché des musiques actuelles. Les majors ne signent que des artistes de rap, et avec les algorithmes, cette tendance s’accroît, ce qui enlève aux jeunes la possibilité de profiter des indépendants qui jusque-là garantissaient la diversité musicale. Le problème, c’est que les artistes sont payés selon leur part de marché globale, ce qui concentre tous les revenus du marché au bénéfice de quelques dizaines d’artistes et de titres musicaux, presque exclusivement du rap.

L'équipe de l'émission :