Classique info
Magazine
Mercredi 20 mars 2019
5 min

Classique info du mercredi 20 mars 2019

5e édition de l'Université populaire de la musique, le nom du successeur de Stéphane Lissner à l’Opéra de Paris connu dans une semaine, décès du pianiste de jazz James Dapogny ; et enfin résultats d'une étude : l'emmental est sensible à la musique !

Classique info du mercredi 20 mars 2019
Un fromager suisse affine son emmental en musique ! Classique ou hip-hop, à chacun son style d'affinage, © AFP

5e édition de l'Université populaire de la musique

Direction ce matin le 18e arrondissement de Paris qui organise en ce moment son Université populaire de la musique ! C’est la 5e édition de cet événement qui se déroule jusqu’au 18 avril à la Mairie du quartier. 

Sa thématique : la musique, ça se danse ! L’objectif de la manifestation est de s’adresser à un public le plus large possible, avec des concerts, ateliers participatifs et conférences sur les liens qui unissent la musique et la danse.

Prochain rendez-vous de l’Université populaire de la musique, demain à 19h à la Mairie du 18e arrondissement de Paris. 

Détail du programme gratuit : mairie18.paris.fr

Le nom du successeur de Stéphane Lissner à l’Opéra de Paris serait connu dans « une petite semaine »

Franck Riester, invité dans la matinale de Radio Classique a annoncé que les onze candidats, dont les noms ont été révélés la semaine dernière, ont été auditionnés par un comité.

Parmi ces candidats figurent entre autres Olivier Mantei, Jean-louis Grinda, Marc Minkowski ou encore Dominique Meyer. 

Sur proposition du Ministre de la Culture, c'est le Président de la République qui nommera le nouveau directeur.

Le pianiste de jazz, chef d’orchestre d’orchestre et musicologue américain James Dapogny nous a quittés 

Professeur à l’Université du Michigan, il a mis son savoir et sa connaissance de la musique au service de la redécouverte des enregistrements des premières œuvres de jazz.

James Dapogny était également à la tête de son ensemble, le Chicago Jazz Band.

L’emmental est sensible à la musique

Résultat d’une enquête menée par des chercheurs suisses pendant 6 mois, ils ont affiné leur fromage, au son du rock de Led Zeppelin, mais aussi de rap et de musique classique, avec la flûte enchantée de Mozart pour répondre à cette question : la musique influence-t-elle le gout du fromage ?

Et bien la réponse c’est : OUI. Avec une mention spéciale accordé au hip hop du groupe a Tribe Called Quest qui rendrait, je cite, l’emmental particulièrement fruité et florale « il se distingue clairement des autres échantillons » affirme un communiqué.

L'équipe de l'émission :