Mercredi 18 décembre 2019
5 min

Classique info du mercredi 18 décembre 2019

Les danseurs de l'Opéra de Paris manifestent ; les étudiants du Chœur d’adultes de la Maîtrise Notre Dame de Paris contestent des licenciements ; l’Académie de ballet du Staatsoper de Vienne met en danger « le bien être » de ses élèves ; l’Allemagne célèbre le 250ème anniversaire de Beethoven.

Classique info du mercredi 18 décembre 2019
Le jeune ensemble de la Maîtrise de Notre-Dame, © AFP / Jacques Demarthon

Les danseurs de l’Opéra de Paris étaient à nouveau dans la rue hier après-midi pour manifester haut et fort contre le projet de réforme des retraites

« Opéra de Paris, Opéra de papis », « Retraite à points, retrait des pointes » ou encore « Ta retraite, du ballet ». Ce sont les slogans, qu’ont brandis, hier après-midi,  les danseurs de l’Opéra de Paris. Mis à la retraite à 42 ans, ils manifestent contre la suppression de leur régime spécial de retraite qui doit disparaître. Suzanne Gervais a suivi leur cortège.  

Les étudiants du Chœur d’adultes de la Maîtrise Notre Dame de Paris contestent des licenciements

Ils ont annulé le concert de Noël qu’ils devaient donner à Saint-Sulpice, à Paris. Les étudiants dénoncent, avec d’anciens chanteurs, cinq licenciements, jugés totalement abusifs et injustifiés. Est notamment touché le chef de département de musique sacrée médiévale, Sylvain Dieudonné. Dans un communiqué, l’association Musique Sacrée à Notre Dame de Paris, qui gère la Maîtrise, fustige l’annulation de ce concert. Selon elle, il s’agit de mesures d’assainissements budgétaires consécutives aux pertes de ressources provoqués par l’incendie de la cathédrale.

L’Académie de ballet du Staatsoper de Vienne met en danger «le bien être» de ses élèves selon les conclusions d’une commission rendues publiques hier

Ce rapport a été commandé par le gouvernement autrichien suite à la publication dans la presse en avril dernier d’accusations de harcèlement et d’agressions à l’Académie de Ballet.  Ce nouveau document vient donc confirmer des pratiques dangereuses à Vienne, les élèves seraient notamment encourager à fumer pour rester minces. L’Académie a rejeté ces conclusions hier. De son côté, le gouvernement autrichien affirme vouloir étudier « dès que possible et sans compromis », les possibilités de réforme au sein du Staatsoper, dirigé, rappelons-le, par le Français Dominique Meyer.

Direction l’Allemagne qui célèbre depuis lundi dernier le 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven

En tout, plus de 700 festivités seront organisées autour de la figure du compositeur qui aurait eu donc 250 ans en 2020. Un événement au caractère politique également puisque ce jubilé était stipulé dans le contrat de coalition du précédent gouvernement. Il était écrit que le fêter était « un devoir national ». Pour l’occasion, la maison natale de Beethoven à Bonn a rouvert ses portes pour accueillir les visiteurs. En avril prochain, l’Orchestre Philharmonique de Berlin jouera du Beethoven pendant 24 heures, et une équipe de musicologues présentera une tentative de prolongement de la 10e symphonie, inachevée, grâce à l’intelligence artificielle. 

L'équipe de l'émission :