Classique info
Magazine
Mercredi 17 juillet 2019
5 min

Classique info du mercredi 17 juillet 2019

Mikhail Agrest, nouveau directeur musical du ballet de Stuttgart, disparition de Johnny Clegg et Vincent Pavesi, le chef Zubin Mehta fait ses adieux à l’orchestre philharmonique d’Israël.

Classique info du mercredi 17 juillet 2019
Johnny Clegg au Rio Loco Festival à Toulouse, le 17 juin 2010, © Getty / AKSARAN/Gamma-Rapho

Toujours pas de successeur pour Stéphane Lissner à l’opéra de Paris

L’affaire traîne un peu en longueur. Le choix est apparemment cornélien pour que le secret soit gardé si longtemps. Stéphane Lissner va-t-il assurer sa propre succession, ou un nom va-t-il finir par émerger ? Le ministre de Culture a été interrogé sur le sujet par le site sceneweb.fr. La décision interviendra avant le dernier conseil des ministres et les vacances du gouvernement, or il y a un conseil des ministres ce matin, mais les vacances gouvernementales débutent plutôt en août. La direction du CDN de Nice sera annoncée à la même occasion, ce n’est plus qu’une question de jours.

Mikhail Agrest, nouveau directeur musical du ballet de Stuttgart

Une nomination dans le monde de la musique qui elle est effective : celle du chef d’orchestre Mikhail Agrest qui travaillait à Saint Pétersbourg, au théatre Marinsky, depuis 2001. Il vient d’être nommé directeur musical du ballet de Stuttgart et succède à Jeffrey Tugle, en poste depuis 35 ans.

Indignation dans le petit village de Thouron

Commune de Haute-Vienne, où le pianiste Jörg Demus, disparu en avril dernier, possédait un château. Château où se trouvait une partie de sa collection  de clavecins et pianos, dont certains avaient appartenu à Debussy et à César Franck. Or, la propriété est squattée et les pièces de collection ont été vandalisées. L’un des instruments a été utilisé pour faire du feu. Des meubles ont également disparus et des boiseries vandalisées. Et le maire de Thouron s’agace car les nouveaux propriétaires ne se manifestent pas pour faire cesser le vandalisme. Heureusement, l’autre partie de la collection de Demus est conservée dans un autre édifice.

Le chef Zubin Mehta fait ses adieux à l’orchestre philharmonique d’Israël.

Des adieux poignants à l’orchestre philharmonique d’Israël. Le chef Zubin Mehta a définitivement laissé sa baguette après 51 ans passés à la tête de la formation. Il a donné son dernier concert ce week end à Tel Aviv, avant de quitter la scène, visiblement assez ému. Le maire a qualifié le maestro de joyau de la vie culturelle d’Israël.

Deux disparitions dans le monde la musique

Dans deux milieux bien distincts, mais les deux méritent autant le petit hommage que nous allons leur rendre.

Johnny Clegg, le zoulou blanc, qui s’était illustré dans sa lutte contre l’apartheid et soutien inconditionnel de Nelson Mandela. Son titre le plus célèbre : Asimbonanga. (66 ans)

Et puis la dispartition du chanteur lyrique Vincent Pavesi à 49 ans. Né dans une famille franco-italienne, il avait reçu le premier prix du forum lyrique d’Arles. Récompense qui l’avait lancé dans le métier et lui avait permis de chanter sur les scènes du monde entier. L’un de ses rôles fétiches : Sarastro dans la flûte enchantée, qu’il a chanté 122 fois.

L'équipe de l'émission :