Mercredi 15 janvier 2020
3 min

Classique info du mercredi 15 janvier 2020

Disparition du clarinettiste Guy Deplus ; la grève continue à l'Opéra de Paris ; le contrat de Louis Langrée est prolongé à Cincinnati ; Classic FM consacre un article aux flûtes de la honte ; le ministre de la culture a décoré Rena Shereshevskaya et Béatrice Thiriet.

Classique info du mercredi 15 janvier 2020
Le contrat de Louis Langrée à Cincinnati est prolongé, © Getty / ullstein bild

Disparition du clarinettiste Guy Deplus

Le musicien nous a quittés hier à l’âge de 95 ans. Originaire du Nord de la France, il avait étudié au Conservatoire national supérieur de Paris/ Fondateur avec Pierre Boulez des Concerts du Domaine musicale, Guy Deplus fut également, entre autre, Super soliste à l’Opéra de Paris. «Parmi les instrumentistes exceptionnels, Guy DEPLUS a réellement atteint de nouvelle facultés instrumentales et musicales », écrivait  de lui Igor Stravinsky dans ses mémoires.

La grève continue à l’Opéra de Paris

La représentation du Barbier de Séville a été annulée hier soir, en raison du mouvement de grève contre la réforme des retraites. Samedi dernier la première n’avait également pas pu être donnée.

Le ministre de la culture a décoré Rena Shereshevskaya et Béatrice Thiriet

La pianiste russe a reçu les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres et la compositrice celle de Chevalier de l’Ordre national du Mérite. « Deux femmes qui cultivent une grande exigence pour l’art de la composition et de l’interprétation », a déclaré Frank Riester, après les avoir décorées hier soir au ministère de la Culture.

Le contrat de Louis Langrée est prolongé à Cincinnati

Directeur musical de l’ensemble depuis 2012, son contrat a été entendu jusqu’en 2024. C’est à l’occasion du gala anniversaire des 125 ans de l’ensemble américain que la nouvelle a été annoncée par l’orchestre.

Chronique Guillaume Tion

Schubertiades au Théâtre de l’Aquarium à la Cartoucherie de Vincennes

Classic FM consacre un article aux flûtes de la honte

Instruments de torture, les Shame Flutes, ou encore Flutes of Shame  étaient utilisées au Moyen-Age pour punir les mauvais musiciens. Le cou de ces derniers et leur doigts étaient prisonniers de cette sorte de clarinette en fer très lourde et ils devaient défiler avec, pour que le public puisse leur jeter de la nourriture et des légumes pourris. Si ça vous intéresse, il y en a une au musée de la criminalité médiévale à Rothenburg en Allemagne et une autre au musée de la torture d'Amsterdam.

L'équipe de l'émission :