Classique info
Magazine
Mercredi 4 décembre 2019
3 min

Classique info du mercredi 04 décembre 2019

Cecila Bartoli nommée à la tête de l’Opéra de Monte-Carlo ; dans l’Ain, un théorbe a été dérobé le weekend dernier ; les noms des lauréats de la deuxième édition du Prix Littéraire des Musiciens ont été dévoilés ; La Croix dresse ce matin le portrait de la harpiste Anja Linder.

Classique info du mercredi 04 décembre 2019
Cecilia Bartoli est nommée à la tête de l'Opéra de Monte-Carlo, © Getty / ullstein bild

Cecila Bartoli nommée à la tête de l’Opéra de Monte-Carlo

L’annonce a été faite hier par la princesse Caroline de Hanovre, présidente du conseil d’administration de l’Institution. Cecilia Bartoli succédera à Jean-Louis Grinda, en fonction depuis 2007, à partir du 1er janvier 2023. « Prendre la direction de l’opéra de Monte-Carlo constitue une nouvelle étape (…) mais aussi la réalisation d’un rêve », a commenté la mezzo-soprano. Elle conservera également la direction des Musiciens du Prince en la Principauté.

En France, dans l’Ain, un théorbe a été dérobé le weekend dernier

En résidence à Foissiat, David Chevallier s’est fait voler son instrument baroque, Gérard Sambot, dans la nuit du vendredi au samedi. Il avait laissé son théorbe dans la salle des fêtes pour des raisons de « changements de température », explique-t-il, l’endroit où il était logé étant trop chaud. Mais à son retour dans la salle, le samedi matin, alors qu’il le pensait en sécurité, son théorbe plus là, tout comme un Banjo 5 cordes, et du matériel, des câbles ou encore un micro. David Chevalier a tout de même pu assurer cette semaine les représentations avec son ensemble Les Traversées Baroques, grâce au prêt d’un instrument, en attendant, on l’espère, de retrouver le sien.

Les noms des lauréats de la deuxième édition du Prix Littéraire des Musiciens ont été dévoilés

Le Prix Essai 2019 a été décerné à Richard Newman et Karen Kirtley pour Alma Rosé. Le Prix Roman à Vincent Borel pour La vigne écarlate et le Prix Jeunesse à Tristan Pichard pour Mozart vu par une ado. Cette année le jury était constitué, entre autres, du pianiste de jazz Laurent de Wilde, de la soprano Elsa Dreisig, et du compositeur Philippe Hersant.

Chronique Retour de spectacle par Guillaume Tion

Le Prince Igor à l’Opéra Bastille.

La Croixdresse ce matin le portrait de la harpiste Anja Linder

La musicienne apparaît actuellement dans l’exposition Etre beau, qui présente à Paris, au Musée de l’homme, une série de portraits de personnes hors de « la norme », lancée à l’occasion de la journée mondiale des personnes handicapées. Harpiste, Anja Linder a perdu l’usage de ses jambes en 2001 après l’effondrement d’un platane dans le public d’un concert en plein air à Strasbourg. Elle avait 26 ans, nourrissait le projet de devenir concertiste et pensait ne plus jamais pouvoir jouer … C’était sans compter l’aide d’un certain Marc Lamoureux, sorte de Professeur Tournesol qui se lance dans la conception d’une harpe sur mesure, un instrument électro-pneumatique piloté par ordinateur qui lui permet aujourd’hui de se produire en concert.

L'équipe de l'émission :