Classique info
Magazine
Mercredi 3 juin 2020
3 min

Classique info du mercredi 03 juin 2020

La disparition de Janine Reiss, « professeur de rôles » des plus grands chanteurs lyriques. Un tour d’horizon de la réouverture des salles en Europe, et l'inquiétude des directeurs de salles en France. Le succès du streaming pendant le confinement.

Classique info du mercredi 03 juin 2020
Une répétition à la Philharmonie de Paris avant un concert diffusé en direct sur internet. Le premier concert post-confinement, le 27 mai dernier, a attiré 320 000 spectateurs derrière leurs écrans., © AFP / François Guillot

Disparition de Janine Reiss

L’immense professeure nous a quittés à l’âge de 99 ans. « Énumérer les artistes qui s’en remettaient à ses conseils reviendrait à faire la liste de tous les dieux du lyrique », écrit Christian Merlin dans Le Figaro. Il rappelle que Maria Callas ne voulait travailler qu’avec elle, et que Karajan lui a confié les chanteurs de son enregistrement de Pélleas et Mélisande. Cheffe de chant, un titre qu’elle appréciait peu, elle fut directrice des études musicales à l’Opéra de Paris, puis aux Chorégies d’Orange 

Tour d’horizon de la réouverture des salles en Europe

Près de deux mois et demi après leur fermeture, théâtres et salles de spectacle ont commencé à rouvrir cette semaine au Portugal.

À Madrid, le Teatro Real, va reprendre le 1er juillet prochain, avec La Traviata de Verdi. Il faudra être beaucoup plus patient en Italie pour retourner au Teatro San Carlo de Naples, ce ne sera possible qu'à partir du 4 décembre. 

En Allemagne, l’Opéra de Francfort a déjà rouvert ses portes avec 100 spectateurs maximum par soir. L’Opéra de Zurich reprend en juillet avec une série de récital, Diana Damrau, Julie Fuchs ou encore Sabine Devieilhe.  Et c’est dans son parking que le Deutsch Oper de Berlin donne rendez-vous au public le 12 juin pour la première de son adaptation de l’Or du Rhin de Wagner, réduit à 90 minutes, pour orchestre de chambre. 

Dans la presse ce matin, la parole est donnée aux directeurs de salle en France

« Tandis que la France déconfine, le monde du spectacle ne se voit pas repartir au front tant le brouillard est épais », peut-on lire dans Le Monde. Un décret publié lundi permet aux salles de rouvrir à condition de laisser un siège sur deux, avec masque obligatoire et interdiction des concerts debout. « La majorité des lieux est catégorique, à moins d’aimer perdre de l’argent, ce modèle est impossible », poursuit l’article, qui pointe la grande fracture entre le privé, qui repose sur la billetterie, à l’arrêt, et le public, subventionné, qui reprend déjà doucement.

France Info s’intéresse à ce qui a été notre salle de spectacle pendant le confinement, le streaming

Et ce fut un succès. Plus de 2,5 millions internautes ont visionné dix productions de l'Opéra de Paris. Mercredi dernier le concert a la Philharmonie a attiré 320 000 vues selon l’institution.  Ces captations ont même été source de recette pour le Metropolitan Opera de New York, qui a attiré 19 000 nouveaux donateurs. Et face à tous ces chiffres, l’article interroge : le public voudra-t-il revenir dans une salle à jauge réduite ? Aura-t-il peur ? Sera-t-il prêt à reprendre le chemin des billetteries ? 

L'équipe de l'émission :