Mardi 24 décembre 2019
5 min

Classique info du mardi 24 décembre 2019

Les chiffres de pertes grimpent pour l'Opéra de Paris, la directrice de l'Opéra d'Etat de Vienne libérée de ses fonctions, deux remplacements de chanteurs au pied levé à l'Opéra d'Etat de Vienne et la vente du piano de Sinatra pour 106 000 $.

Classique info du mardi 24 décembre 2019
Opéra Garnier à Paris - Classique info du 24/12/2019, © Getty / Frédéric Soltan

Depuis le début des mouvements sociaux contre la réforme des retraites le 5 décembre, les chiffres des pertes grimpent pour l'Opéra de Paris

Jusqu'ici, les annulations de spectacles avaient coûté 2,5 millions d’euros de recette de billetterie. L'Opéra de Paris a sorti hier un nouveau chiffre : il s’agit maintenant de près de 8 millions d'euros de perte. A l'affiche hier soir, l'opéra Le Prince Igor à l'Opéra Bastille et le ballet Le Parc à l'Opéra Garnier, ont été à nouveau annulés. A ce jour, 45 spectacles d'opéras et de ballets ont été annulés par l'Opéra de Paris. L'annulation d'une seule représentation de l'opéra Le Prince Igor à Bastille représente une perte de 358.000 euros chaque soir en moyenne en billetterie, a précisé l'Opéra à l'AFP. Ce qui pourrait amener le chiffre des pertes à 12 millions d’euros d’ici la fin de l’année

Conséquences de l’examen des conditions de travail des enfants de l’académie de ballet de l'Opéra de Vienne

Après la publication la semaine dernière du rapport final de la commission qui avait examiné les conditions de protection des enfants à l'académie de ballet de l'Opéra d'État de Vienne, la directrice (depuis 2010) Simona Noja-Nebyla vient d’être libérée de ses fonctions. Le directeur du Staatsoper de Vienne, le français Dominique Meyer a nommé en urgence Bogdan Ročić qui prendra ses fonctions en 2020. En attendant, à titre provisoire, c’est Simone Wohinz, directrice commerciale du Ballet d'État, qui prend le relais. Le rapport présenté la semaine dernière avait critiqué notamment les conditions de santé des enfants, en signalant par exemple des encouragements à fumer afin que les élèves puissent garder leur silhouette.

Deux remplacements au pied levé, de chanteurs à l'Opéra d'Etat de Vienne 

Ça n'est pas sans rappeler celui par Adèle Charvet, dans le Messie de Haendel, à la Maison de la Radio en octobre dernier. Ça s’est passé dimanche à l’Opéra d’Etat de Vienne : le ténor Saimir Pirgu qui devait chanter Rodolfo dans La Bohème de Puccini est tombé malade. Sans doublure sur place, ils ont dû faire venir en catastrophe Stefan Pop d’Italie. Il a atterri deux heures avant le lever du rideau. Et toujours à Vienne, au Teater an der Wien, c’est Ewa Wesin qui a dû faire le déplacement depuis la Pologne pour remplacer Corinne Winters pour chanter le rôle titre du Halka de Stanislav Moniuszko.

106 000 $ pour le piano à queue de Frank Sinatra

C’était lors d’une vente aux enchères à Los Angeles la semaine dernière organisé par la maison Julien’s Auctions. Sinatra avait acheté le piano en 1949, il a d’ailleurs également été joué par Nat King Cole, Sammy Cahn, Milton Berle et Michael Feinstein. Son prix de départ avait été fixé à 40 000 $. 

L'équipe de l'émission :