Classique info
Magazine
Mardi 16 avril 2019
5 min

Incendie à Notre-Dame de Paris

Une émission spéciale consacrée au violent incendie qui s’est déclaré hier à la cathédrale Notre-Dame de Paris hier soir. Le grand orgue Cavaillé-Coll de 1868 serait préservé.

Incendie à Notre-Dame de Paris
Incendie de Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019, © (ALEXANDRE FRÉMONT / FRANCE BLEU PARIS / RADIO FRANCE)

L’incendie a pris vers 18h50, hier soir. Parti des combles, il s’est ensuite propagé extrêmement vite sur une grande partie du toit, provoquant la peur, la tristesse et l’effroi.

Anne Hidalgo, maire de Paris

« Ce qui s'est passé ce soir nous a arraché des larmes à tous et toutes. C'est terrible. A un moment donné on s'est dit peut-être que, cette façade, ce monument extraordinaire peut disparaître. On était tous extrêmement inquiets et affectés. On l'est encore évidemment. Mais cette solidarité, ce lien très très fort, cette unité de toutes les institutions avec les autorités religieuses est quelque chose qui fait du bien aussi. Et qui donne confiance. »

Plus de 500 pompiers ont été mobilisés pour éteindre l’incendie. Ils annoncent ce matin qu’il est « complétement maitrisé » et partiellement éteint. Les deux tours de la cathédrale sont sauvées tout comme sa structure, mais les dégâts sont immenses. On a notamment assisté à l’effondrement de la flèche. 

Monseigneur Patrick Chauvet, recteur de Notre-Dame de Paris 

« L'intérieur est très abîmé. Il va falloir vérifier l'état des pierres et savoir s'il faut en démonter une partie. Les rosaces également. On ne voit pas les dégâts pour l'instant. on reconstruira, on devenir des bâtisseur de cathédrale. »

Hier soir, tout a été mis en œuvre pour évacuer et sauver les trésors et œuvres d’art que contient la cathédrale. Certains ont pu être mis en sécurité.

Emmanuel Grégoire, premier adjoint d’Anne Hidalgo à la mairie 

« Seule bonne nouvelle.Un certain nombre d’œuvres d'arts inestimables ont été mises en sécurité.On organise en ce moment même le transfert des œuvres entre Notre-Dame et la mairie de Paris où elles seront hébergées le temps d'être envoyées dans des musées nationaux. Un axe d'urgence a été déployé tout de suite. 

Outre la sécurisation des abords pour protéger les personnes, une action urgente a été engagé par les pompiers, notamment du service du musée du Louvre pour mettre en protection tout ce qui pouvait l'être.Nos informations restent partielles quant à savoir ce qui a pu être sauvé.C'est une évidence que nous avons perdu des trésors inestimables ce soir. »

La couronne d’épine et la tunique de Saint Louis ont notamment été sauvées. 

Restaurer le bâtiment prendra « des années de travaux », a estimé le nouveau président de la Conférence des évêques de France (CEF), Eric de Moulins-Beaufort.« Pour répondre à de multiples demandes », la Fondation du patrimoine lace ce mardi une "collecte nationale" pour la reconstruction de Notre-Dame, a-t-elle annoncé dans un communiqué à l'AFP.

L’émotion de tout un pays 

"Notre Drame", titrent Libération La Provence et Nice Matin, "Le Cœur en cendres" pour La Croix. Les flammes s’affichent en Une des journaux ce matin.

Depuis hier, l’ensemble de la classe politique partage « l’émotion de toute une nation » 

« Notre Dame de Paris c’est notre histoire, notre littérature, notre imaginaire … Nous allons la rebâtir ensemble » Emmanuel Macron. 

« J’ai le cœur Brisé » Franck Riester, ministre de la Culture

« Symbole de la France », « Grand trésor du monde » … Les réactions de solidarité affluent du monde entier. « Des images qui font mal » a tweeté le porte parole de la chancelière allemande, Angela Merkel. Donald Trump, Theresa May, Justin Trudeau... tous font part de leur douleur.

Le Vatican exprime sa proximité avec les catholiques français et les parisiens. La bataille pour sauver la cathédrale est également à le Une de plusieurs médias étrangers. 

91 Unes de journaux en France et dans le monde.

Une peine partagée sur les réseaux sociaux  

Artistes, personnalités institutions. Comme le théâtre de la Fenice deux fois brûlé et deux fois reconstruit qui envoie un message d’espoir sur twitter : « Nous avons été attaqué par le feu, mais du feu nous sommes ressortis plus forts qu’avant. Nous sommes avec vous, mes amis, n’ayez pas peur ! »

« Paris, nous pleurons avec toi », écrit la soprano Joyce Didonato « Tristesse infinie » pour le violoniste Renaud Capuçon. La pianiste Khatia Buniatishvili partage, quant-à-elle, le magnifique Monstre de Notre Dame de Chagall.

Nous adressons ce matin une pensée particulièrement émue aux organistes qui font ou fait vivre  le Grand Orgue de Notre dame Olivier Latry, Vincent Dubois Philippe Lefebvre, que nous entendrons dans quelques instants et à La Maîtrise de Notre Dame de Paris également.

L'équipe de l'émission :