Classique info
Magazine
Lundi 28 janvier 2019
5 min

Classique info du lundi 28 janvier 2019

Hommage à Michel Legrand et à l'organiste Jean Guillou.

Classique info du lundi 28 janvier 2019
France Musique a rendu hommage ce samedi 26 janvier de 11h à 13h30, dans une émission spéciale présentée par Thierry Jousse et Jean-Baptiste Urbain. A partir de 13h30, l'antenne a rediffusé la série de Grands Entretiens consacrée à Michel Legrand. , © Getty / Paul Charbit

Hommage à Michel Legrand 

« Mélodiste du bonheur », « Enchanteur du cinéma » ou encore « éternel sourire de Ménilmontant ». Depuis ce weekend, la presse rend largement hommage à Michel Legrand qui nous a quittés à l’âge de 86 ans.

« Pianiste infiniment romantique », « Artiste légendaire » pour El Pais, Il aura réussi l’exploit d’adoucir le cœur des critiques les plus féroces avec la musique des Parapluies de Cherbourg, rappelle le Washington Post. Le président Emmanuel Macron rend hommage à un « inépuisable génie », dont les airs sont devenus comme « les bandes originales de nos vies ». Touchée, dit-elle, en plein cœur, Agnès Varda, salue l’aventure unique qui a lié le compositeur et son mari, le réalisateur Jacques Demy : « Michel Legrand est immortel de par sa musique et sa personnalité », affirme quant à lui Vladimir Cosma : « Tu resteras toujours l'un des plus grands compositeurs et auteurs qui n’aient jamais couché la plume sur le papier », écrit Quincy Jones.

Disparition de l’organiste Jean Guillou

Il s’est éteint samedi à l’âge de 88 ans. Concertiste mondialement connu, il fut titulaire pendant plus d’un demi-siècle du grand orgue de l’église parisienne de Saint Eustache.  Né à Angers, il a été formé au Conservatoire de Paris, auprès d’Olivier Messiaen, Maurice Duruflé et Marcel Dupré. Figure incontestée de l’orgue, il aura sans cesse voulu faire sortir l’instrument de l’église, rappelle Renaud Machart dans Le Monde.  Improvisateur hors pair, il était également compositeur, essayiste pédagogue avec un sens développé de la provocation. Il avait refusé la légion d’honneur en 2010, jugeant la médaille irrecevable à l’heure je cite « où la musique dite savante ou classique voit sa place diminuée par toutes les instances officielles ».

Sur France Musique, ce soir Lionel Esparza recevra les organistes Vincent Warnier et Jean-Baptiste Monnot dans le Classic Club pour évoquer sa mémoire. Anne Montaron rediffuse une session à l’Improviste de Jean Guillou ce jeudi. Enfin Corine Schneider lui rend hommage dans Le Bach du dimanche, le 10 février. 

L'équipe de l'émission :