Lundi 24 février 2020
3 min

Classique info du lundi 24 février 2020

La Scala de Milan ferme ses portes temporairement en raison de l’épidémie de Coronavirus ; le palmarès des Victoires de la musique classique ; la prise de parole du clarinettiste Florent Charpentier ; le billet éco d'Antoine Pecqueur ; quelques notes de piano dans une gare de Dublin.

Classique info du lundi 24 février 2020
Camille Pépin, sacrée meilleure compositrice aux Victoires de la musique classique, © AFP / Christoph de Barry

La Scala de Milan ferme ses portes temporairement en raison de l’épidémie de Coronavirus

Dans un message diffusé hier sur les réseaux sociaux, l’institution lyrique indique avoir pris cette mesure de précaution en attendant des instructions des autorités compétentes. Aleksandra Kurzak devait s’y produire en récital, tout comme Maurizio Pollini qui était attendu ce soir. L’Italie est le pays le plus touché en Europe par l’épidémie de Coronavirus, avec près de 150 cas de coronavirus recensés, essentiellement dans le Nord. Le Carnaval de Venise a été suspendu et le Teatro Regio de Parme sera fermé jusqu’au premier mars.

Le palmarès des Victoires de la musique Classique

La cérémonie, diffusée en direct sur France Musique, se tenait à Metz, vendredi dernier. Elle a été marquée par une double victoire pour le jeune pianiste Alexandre Kantorow,  prix du meilleur soliste instrumental et du meilleur enregistrement. Karine Deshayes et Benjamin Bernheim ont reçu ex-aequo le prix de l’artiste lyrique, Camille Pépin celui de la meilleure compositrice. L’hautboïste Gabriel Pidoux et la soprano Marie Perbost ont été désignés révélations de l’année par le public. Anna Netrebko et Philippe Jaroussky ont quant à eux reçu des Victoires d’honneur pour leur carrière.

Le clarinettiste Florent Charpentier a pris la parole au cours de la soirée

Clarinette solo de l’Orchestre National de Metz, qui accompagnait la cérémonie,  il s’est exprimé contre le projet de réforme des retraites. Il a déploré une perte pour les musiciens de plus de mille euros par an. Il a conclu « Ne vous étonnez donc pas de les voir à nouveau mobilisés ». Une prise de parole longuement applaudie par le public.

Billet éco Antoine Pecqueur

Ecologie et musique, quand un orchestre part en tournée en train.

Quelques notes de piano dans une gare de Dublin

Ces notes de Mozart sont jouées par la pianiste Vénézuélienne Gabriela Montero. N’ayant pas eu le temps de répéter avant son départ pour l’Irlande elle a décidé d’aller s’exercer pendant une heure, entre les trains et les valises des voyageurs. Une vidéo à retrouver sur les réseaux sociaux.

L'équipe de l'émission :