Classique info
Magazine
Lundi 23 septembre 2019
3 min

Des grèves et une lauréate au concours international de jeune chef d’orchestre de Besançon

La japonaise Nodoka Okisawa remporte le concours international de jeune chef d’orchestre de Besançon ; une représentation de la Traviata annulée demain soir ; pas de Carmina Burana à l’auditorium de Radio France le dimanche 22 septembre ; deux disparitions dans le monde musical.

Des grèves et une lauréate au concours international de jeune chef d’orchestre de Besançon
Le compositeur Christopher Rouse, © Getty / Hiroyuki Ito

La japonaise Nodoka Okisawa remporte le concours international de jeune chef d’orchestre de Besançon 

C’est la première femme qui remporte le Grand Prix de direction depuis l’ex-æquo de l’italienne Silvia Massarelli en 1993. Et ce fut un carton plein pour Nodoka Okisawa qui repart également avec les prix du coup de cœur du public et de l’orchestre. Le français Victor Jacob, 28 ans, ancien chanteur de la Maîtrise de Radio France, s’est quant à lui vu remettre une « mention spéciale du jury », décernée pour la première fois par le festival.

L’Opéra de Paris annule la représentation de laTraviatademain soir

Une annulation qui s’inscrit dans le cadre de la mobilisation nationale contre la réforme des retraites. Le site de l'institution indique que les spectateurs concernés peuvent procéder à un échange de billets ou demander un remboursement.

Pas de Carmina Burana à l’auditorium de Radio France le dimanche 22 septembre

Les représentants syndicaux des musiciens du Chœur de Radio France avaient déposé un préavis de grève qu’ils ont donc maintenu. Sur un tract, ils expliquent qu’ils réclament notamment l’intégration d’un des lauréats du derniers concours de recrutement de chanteurs basses et craignent une réduction des effectifs. 

Deux disparitions dans le monde musical

Samedi dernier, le compositeur américain Christopher Rouse nous a quittés à l’âge de 70 ans. Lauréat du Prix Pulitzer, il est le père de 6 symphonies, 11 concertos et un requiem. Le Washington Post rend hommage à son travail « expressionniste » qui plongeait l’auditeur dans un monde « d’angoisse, de terreur et de sensualité ». 

On apprend également la disparition de la mezzo-soprano Irina Bogacheva, à l’âge de 80 ans. Grande figure du théâtre Mariinsky, elle avait créé les cycles vocaux de Chostakovitch sur des poèmes de Marina Tsvétaïeva, que le compositeur lui avait dédié.

Billet éco Antoine Pecqueur

Quelle place pour la culture dans la nouvelle commission européenne ?

Un petit tour du côté de la presse papier

Avec ce matin, une interview dans Libération de Stéphane Roth, nouveau directeur du festival Musica à Strasbourg. A l’aide de mots clefs, « Public », « baptême » ou encore « tonalité » le journaliste Guillaume Tion nous dresse le spectre de cette édition. Nous étions à Strasbourg vendredi. C’est à réécouter sur francemusique.fr ! 

L'équipe de l'émission :