Classique info
Magazine
Lundi 21 octobre 2019
3 min

Classique info du lundi 21 octobre 2019

Fin de carrière du chef Zubin Mehta ; la pianiste Marta Kurtag est décédée à l’âge de 92 ans ; le Prix Jeune Soliste 2020 des Médias Francophones Publics ; dissolution des Petits chanteurs de Saint-Marc.

Classique info du lundi 21 octobre 2019
Les petits chanteurs de Saint-Marc en 2005, © Getty / Eric Catarina

Fin de carrière du chef Zubin Mehta

Fin de carrière à la tête de l’Orchestre philharmonique d’Israël. Le maestro indien de 83 ans, qui avait été directeur musical du New York Philharmonic jusqu’en 1991, a dirigé hier à Tel-Aviv son dernier concert après 50 ans et 3000 concerts passés à la tête de l’orchestre d’Israël. Au programme : le deuxième concerto pour piano de Liszt et la 2e symphonie de Mahler. Zubin Mehta annule par ailleurs ses engagements italiens en décembre, à Palerme et à Florence pour des raisons médicales.

Elle était surnommée l’Ange : la pianiste Marta Kurtag est décédée à l’âge de 92 ans

Sa carrière de pianiste nous laisse entre autres un disque des Variations Diabelli de Beethoven en 1999. Elle était la femme du compositeur György Kurtag. 

Le jury n’a pas su les départager : la mezzo soprano Adèle Charvet et la violoniste Maya Levy remportent ex-aequo le Prix Jeune Soliste 2020 des Médias Francophones Publics.

Chaque année depuis 2016, France Musique, Espace 2 en Suisse, Musiq’3 en Belgique et ICI Musique au Canada se réunissent pour décerner le prix jeune soliste à une ou un interprète représentant un de ces médias : cette année c’est Adèle Charvet, représentante de France Musique, et la violoniste Maya Levy, représentante de Musiq’3, qui remportent les 4000 euros et le soutien à leur carrière.

La chronique d'Antoine Pecqueur

Dissolution des Petits chanteurs de Saint-Marc

On a appris ce week-end la dissolution des Petits chanteurs de Saint-Marc, association basée à Lyon et qui avait connu son heure de gloire en 2004 grâce au film de Christophe Barratier, Les Choristes. Cette dissolution, pour des raisons financières, attriste le directeur artistique Nicolas Port qui souligne que l’association avait vécu sur les recettes du film alors qu’il aurait fallu trouver d’autres sources de financement.

L'équipe de l'émission :