Lundi 18 mai 2020
3 min

Classique info du lundi 18 mai 2020

La 54è édition du Festival de la Chaise-Dieu est annulée tandis que le festival de Salzbourg et le festival Rossini sont maintenus dans des versions allégées. En Autriche, le secteur de la culture rouvre progressivement. En France les orchestres réfléchissent à la reprise de leurs activités.

Classique info du lundi 18 mai 2020
Le Festival de la Chaise-Dieu annule son édition 2020, © Bertrand Pichène

La 54ème édition du festival de musique sacrée de la Chaise-Dieu est annulée

À la fin du mois d'avril, il avait décidé de dévoiler sa programmation telle qu’elle avait été conçue avant le début de la crise. Le festival, fondé en 1966 par le pianiste hongrois Georges Cziffra, est le dernier grand rendez-vous des festivals estivaux. Le Conseil d’administration de l’association « Festival de La Chaise-Dieu » a été contraint d’annuler sa prochaine édition, qui devait se tenir du 20 au 30 aout. Le Festival reprendra tout de même à l'automne ses activités de résidence, d’éducation artistique et culturelle, en attendant la 55ème édition du 19 au 29 août 2021, qui sera en partie inspirée de l’édition annulée.

Une Fête de la musique maintenue

Le « grand rendez-vous de musique » qui marque le premier jour de l’été aura bien lieu ce 21 juin. C'est ce qu'a assuré Frank Riester, Invité sur RTL vendredi dernier. Le ministre de la culture a déclaré espérer pourvoir organiser des évènements culturels de moins de 5000 personnes à partir de juin, juillet et aout, en tenant compte des contraintes et en évitant les brassages trop importants.

Avec les équipes de Jean Castex, chargé par le Premier ministre de coordonner la stratégie du déconfinement, la réouverture des conservatoires et écoles de musique est en discussion.

En Autriche, une réouverture progressive des salles de spectacle

En Autriche, le gouvernement a annoncé la réouverture progressive des salles de spectacle à partir du 29 mai. Les théâtres et les salles de concert pourront accueillir jusqu'à 100 spectateurs à compter de la fin du mois. La jauge sera ensuite élargie à 250 personnes au 1er juillet, et jusqu'à 1000 personnes au 1er août.

Le Festival de Salzbourg fêtera-t-il le centième anniversaire de sa création ? Suite aux déclarations du gouvernement, le festival de Salzbourg a annoncé son maintien dans une version allégée et adaptée aux nouvelles normes sanitaires. Son programme modifié sera communiqué début juin.

Le secteur culturel autrichien s’est largement manifesté la semaine dernière dans le pays dans le cadre du plan de déconfinement lancé mi-avril, se disant oublié des mesures financières et de la levée des restrictions. Suite aux nombreuses critiques du secteur culturel, la secrétaire d’Etat à la culture a démissionné.

Le festival Rossini de Pesaro maintenu

En Italie, la 41ème édition du festival Rossini de Pesaro a annoncé son maintien. Le festival aura lieu du 8 au 20 aout, suivant un programme ajusté afin de protéger les artistes comme le public.

La réflexion des orchestres face à la reprise des répétitions

Dans Le Figaro, les journalistes Christian Merlin et Thierry Hilléritaux se sont penchés sur la reprise des activités de nos orchestres. Depuis le début du confinement, de nombreux orchestres échangent en quête d'une solution qui permettrait la reprise du travail, raconte Nicolas Droin, responsable de l’Orchestre de chambre de Paris. Il ajoute que « cette crise a mise en exergue une grande solidarité dans le milieu symphonique. »

De nombreuses formations envisagent une reprise à huis clos des répétition dès le mois juin. À Radio France, Michel Orier, directeur de la musique, prévoit une reprise après le 2 juin avec un concert par semaine réunissant « une trentaine de musiciens, essentiellement  des cordes et des percussions, de l’Orchestre philharmonique de Radio France ou de l’Orchestre national de France, enregistrés par France Musique. »

L'équipe de l'émission :