Classique info
Magazine
Lundi 17 juin 2019
5 min

Classique info du lundi 17 juin 2019

Hommage à Franco Zeffirelli et les Grandes Eaux Nocturnes de Versailles.

Classique info du lundi 17 juin 2019
Les Grandes Eaux Nocturnes du 15 juin au 21 septembre 2019, © Thierry Nava

La disparition du cinéaste et metteur en scène italien Franco Zeffirelli, ce samedi, à Rome, à l’âge de 96 ans

« Je n’aurais jamais voulu que ce jour arrive », a déclaré Dario Nardella, maire de Florence, la ville qui a vu naître Franco Zeffirelli en 1923. Fruit d’une liaison illégitime, il est abandonné mais hérite de ce nom, tiré d’un opéra de Mozart. Et l’opéra frappe une seconde fois dans la vie de Franco Zeffirelli, lorsqu’il assiste à la Walkyrie de Wagner à l’âge de 9 ans.
Diplômé en architecture sa rencontre avec Luchiano Visconti va sceller son destin. Il l’assiste dans la réalisation de plusieurs films, comme La terre tremble en 1948, devient son protégé, son amant. Mais leur relation est orageuse, Franco Zeffirelli s’en éloigne et retrouve l’opéra en mettant en scène Le Turc en Italie à la Scala de Milan dès 1954.
Deux ans plus tard, c’est la Traviata avec la Callas à La Scala de Milan, le début d’une fidèle collaboration, marquée notamment par une Tosca historique à Covent Garden en 64.
« Volontiers opulentes, rutilantes », rappelle le journal La Croix, les mises en scène de Zeffirelli pour l’Opéra font le tour du monde et séduisent particulièrement les mélomanes du Metropolitan Opera de New York. Sa Bohème créée au Met en 1963 est devenu un véritable Classique, repris pour une 437e représentation à Vienne il y a encore peu de temps.
Au cinéma, c’est avec Roméo et Juliette qu’il remporte son plus grand succès. En 2001 il avait lié ses deux passions avec Callas for Ever et Fanny Ardant dans le rôle de la cantatrice. 

De nombreux hommages depuis ce week-end

Le Metropolitan Opera salue la mémoire d’un grand visionnaire qui a signé onze productions, un record, pour l’institution.
« Je ne t’oublierai jamais » déclare Placido Domingo, inoubliable interprète pour lui d’Otello et d’Alfredo.

La soprano Angela Gheorghiu pleure quant à elle la disparition d’une légende, « un génie, un être incroyable, un ami ».
En Italie c’est le monde de la culture dans son ensemble qui est en deuil. « Zeffirelli est un esprit libre (..) Il a transféré à notre époque un culture pour la beauté, au cinéma, au théatre, à l’opéra, qui est inséparable de celui d’être italien », a déclaré Francesco Rutelli, ancien ministre de la culture. Son pays lui donnera un dernier hommage aujourd’hui à Florence, avec une messe donnée en son honneur. 

La saison des Grandes Eaux Nocturnes à Versailles est ouverte 

Chaque samedi jusqu'au 21 septembre, un spectacle en sons et lumière sublime les jardins de Versailles tout en racontant son histoire où la musique occupe une place très importante. Le directeur de Versailles Spectacle Laurent Brunner a construit la programmation musicale des grandes eaux avec des musiques d'époque, et en prenant en compte la typologie des paysages. Raconter l'histoire par la musique, ou faire découvrir la musique par l'histoire, c'est exactement ce que proposait samedi le concert à la chapelle royale : un programme autour du Sacre de 14 proposé par Sébastien Daucé et son ensemble Correspondances. Le chef reprendra d'ailleurs le Ballet royal de la nuit à l'opéra de Versailles la saison prochaine. En attendant, les grandes eaux musicales sont accessibles chaque week-end en journée, et chaque samedi soir pour les grandes eaux nocturnes.    

  • Reportage : Guillaume Decalf
L'équipe de l'émission :