Classique info
Magazine
Lundi 9 septembre 2019
3 min

Classique info du lundi 09 septembre 2019

Disparition de Roger Boutry, Edward Gardner est prolongé à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Bergen, Bernard Haitink fait ses adieux au public à Lucerne, Un article consacré à Case Scaglione dans Le Figaro et le billet éco d'Antoine Pecqueur : la défiscalisation du Mécénat en question.

Classique info du lundi 09 septembre 2019
Le chef d'orchestre Bernard Haitink a fait ses adieux à la scène vendredi 6 septembre 2019 à Lucerne avec un dernier concert à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Vienne, © Gao Jianping/DFZB/Visual China Group via Getty Images)

Disparition de Roger Boutry

Pianiste, compositeur, chef d’orchestre, président honoraire de l’Orchestre de la Garde Républicaine…  Roger Boutry nous a quittés samedi dernier à l’âge de 87 ans. Musicien surdoué, c’est à l’âge de 11 ans seulement qu’il était entré au CNSMD de Paris. Lauréat du Prix de Rome en 1954, il a mené ensuite une grande carrière de soliste et de chef d’orchestre, dans le monde entier. Nommé chef des musiques de la Garde Républicaine, il en a dirigé les diverses formations pendant presque 20 ans.

Edward Gardner est prolongé à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Bergen

Il restera chef principal de la formation norvégienne jusqu’en 2023. Cet été le chef britannique  a également été nommé à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Londres

Bernard Haitink fait ses adieux au public à Lucerne

C’est avec la 7e symphonie de Bruckner que le chef a fait ses adieux au public, à l’âge de 90 ans. Il dirigeait l’orchestre philharmonique de Vienne à Lucerne, en Suisse.  

Un article consacré à Case Scaglione dans Le Figaro

« Un américain à Paris » titre ce matin le journaliste Thierry Hilléritaux pour nous présenter le nouveau directeur musical de l’Orchestre national d’Île-de-France. Âgé de 37 ans, le Texan vient tout juste de s’installer dans le 10e arrondissement de la capitale. Il raconte au journal notamment la fin de sa première tournée avec l’ONDIF: « Nous avions tous les larmes aux yeux, je crois avoir ressenti la même chose qu’en rencontrant mon épouse à l’âge de 15 ans ».

Le billet éco d'Antoine Pecqueur : Mécénat : Vers une diminution de la déduction fiscale ?

Le secrétaire d'Etat Gabriel Attal préconise de réformer la loi Aillagon afin que le taux de défiscalisation des dons passe de 60 à 40%. Cette mesure qui pourrait rapporter 80 millions d'euros à l'Etat fait débat en cette rentrée.

L'équipe de l'émission :