Lundi 9 décembre 2019
3 min

Classique info du lundi 09 décembre 2019

Palmarès du “Concours International de chant Nadia et Lili Boulanger” ; annulations de spectacles entre autres à l’Opéra de Paris et à la Comédie française ; billet économique d'Antoine Pecqueur...

Classique info du lundi 09 décembre 2019
Opéra Bastille, Paris, © Getty / Thierry Pix / Coll. Moment

Palmarès du “Concours International de chant Nadia et Lili Boulanger” au Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique à Paris 

Le concours se tenait du 5 au 8 décembre au Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique. Le jury, sous la présidence du chef d’orchestre Ronald Zollman, a décerné le “Grand Prix de Duo Chant-Piano” (12.000 €), le Prix Rainier III de Monaco et donc les 12.000 euros à la soprano américaine de 25 ans Erika Baikoff et au pianiste irlandais de 26 ans Gary Beecher, le Prix de lied (6.000 €) à la mezzo Ekaterina Chayka-Rubinstein et à la pianiste Maria Yulin, et le Prix de mélodie (6.000 €) au ténor français Ronan Caillet et au pianiste Malte Schäfer

Une fin de semaine marquée par les annulations de spectacles à l’opéra de Paris et ailleurs en raison des mouvements sociaux 

L'Opéra de Paris et la Comédie Française ont dû, quelques fois au dernier moment, prévenir les spectateurs par SMS ou par les réseaux sociaux de l’annulation de certains spectacles, les samedi 7 et dimanche 8 décembre. A l'Opéra, des représentations de Lear, du Prince Igor, de Bastien et Bastienne, de Raymonda et du Parc ont été annulées. Côté Comédie Français, ce sont La Puce à l’oreille et Les Fourberies de Scapin. L'Opéra de Paris et la Comédie Française ont été particulièrement touchés car ce sont les seuls établissements culturels dont les salariés bénéficient du régime de retraite remis en cause par le projet de réforme. C’est aussi l’occasion de préciser que les annulations au dernier moment sont dues au droit des salariés à se déclarer grévistes jusqu’à l’heure du spectacle. La situation peut se reproduire.

Billet éco Antoine Pecqueur

Mobilisation contre la réforme des retraites : quel impact dans le spectacle vivant ?

Deux opéras programmés au Met à New York et à l’opéra de Vienne confirment les progrès en termes de diversité et de représentation 

Le trompettiste Terence Blanchard, collègue de Herbie Hancock, Dr John et Stevie Wonder, entre dans l’histoire : il est le premier compositeur noir à voir un de ses opéras mis en scène par le Metropolitan à New York, en 136 ans d’existence : “cela en dit long sur ce qu’il se passe dans notre pays, et dans le monde de l’art”, juge l’artiste de 57 ans. Fire Shut Up in My Bones sera dans la programmation 2021-2022. Côté Europe, Olga Neuwirth est la première femme invitée à composer pour l’opéra de Vienne, en 150 ans d’existence. Sa mise en musique du livre Orlando de Virginia Woolf, projet datant de 2002, a vu le jour hier soir

Point sur les récents mouvement à la tête des institutions culturelles musicales 

Frederic Roels a été nommé à la tête de l’opéra Grand Avignon. Il prendra ses fonctions en septembre 2020, succédant à Pierre Guiral. La cheffe d’orchestre Eun Sun Kim sera la première femme à la tête de l’opéra de San Francisco, à partir de 2021. Et enfin : l’Orchestre Symphonique National estonien vient d’annoncer la nommination d’Olari Elts à sa tête à partir de la saison 2020/2012, pour succéder à Neeme Järvi.

L'équipe de l'émission :