Lundi 8 juin 2020
3 min

Classique info du lundi 08 juin 2020

Une polémique autour de la tournée de Gautier Capuçon, la poursuite de la crise au Grand Théâtre de Tours, une manifestation de la CGT spectacle à Paris, l’Opéra de Bordeaux ouvre ses portes aux enfants, des rencontres nationales organisées pour la danse et le cirque contemporain.

Classique info du lundi 08 juin 2020
Pour sa réouverture au public, l'Opéra de Bordeaux a accueilli une quarantaine d'enfants., © AFP / Jean-Pierre Muller

Polémique concernant l’initiative de Gautier Capuçon « un été en France »

Il y a quelques jours, le violoncelliste annonçait qu’il serait sur les route de France cet été pour jouer en plein air, à l’invitation des municipalités. Mais le montant des cachets réclamés par Gautier Capuçon, révélé par La Lettre du Musicien, suscite des réactions. 2800 euros pour les villes de moins de 3000 habitants et jusqu’à 9800 euros pour celles de plus de 60 000 habitants. Une dépense importante en période de crise, indiquent certaines mairies contactées par le journal. L’artiste se défend affirmant avoir baissé son cachet habituel. 

La crise se poursuit au Grand Théâtre de Tours entre le directeur général et musical de l’institution et les musiciens de l’orchestre

C’est à lire sur le site de France Bleu. A quelques jours du renouvellement du poste de Benjamin Pionnier à la tête du Théâtre il est toujours fortement contesté en interne par les musiciens de l’Orchestre symphonique de la région  Centre Val de Loire.  Il est notamment accusé de harcèlement moral et de CV gonflé artificiellement. Une délégation a été reçue par la mairie, il est envisagé de garder Benjamin Pionnier comme Directeur général du Théâtre mais de faire appel à des chefs d’orchestre extérieurs pour les concerts. 

Une manifestation de la CGT spectacle a été dispersée par la police samedi dernier à Paris 

Elle a rassemblé quelques dizaines de professionnels de la culture qui dénoncent l’absence de mesures concrètes après les annonces d’Emmanuel Macron sur la culture. Mais elle a été dispersée par un important déploiement policier, indique l’AFP. Les forces de l'ordre ont procédé à des contrôles d'identité, arguant de l'état d'urgence sanitaire. 

Déconfiné, l’Opéra de Bordeaux a ouvert ses portes aux enfants

Le Grand Théâtre a accueilli la semaine dernière son premier public, une quarantaine d’enfants venus des centres d’animations de la Ville. Ils ont bénéficié d’un programme spécial, composé d'un voyage musical et d'un atelier pédagogique. Une initiative qui s’inscrit dans le dispositif sport-santé-culture-civisme promu par le ministre de l’Éducation nationale. Pour les adultes il faudra attendre encore un peu avant de pénétrer dans l'enceinte de l'Opéra à nouveau.

La danse et le cirque contemporain se coalisent pour gérer leur déconfinement.

Deux disciplines pour lesquelles il est difficile d’envisager une reprise avec les consignes sanitaires telles qu’elles sont actuellement, déclare au Monde Laurent Vinauger, délégué à la danse à la direction générale de la création artistique. Deux rencontres nationales ont été organisées avec des professionnels des deux bords, et des médecins du sport. Et si les répétitions ont repris, les grandes compagnies s’inquiètent quant à l’avenir des pièces chorégraphiques grand format. 

L'équipe de l'émission :