Lundi 4 mai 2020
3 min

Classique info du lundi 04 mai 2020

Emmanuel Macron annonce mercredi des mesures pour la culture, le Festival Menhunin de Gstaad annulé, la disparition d'une icône de la musique kabyle.

Classique info du lundi 04 mai 2020
Le chanteur algérien Idir s'est éteint samedi dernier à l'âge de 70 ans., © Maxppp / Salim

Emmanuel Macron annonce mercredi des mesures pour la culture 

Vendredi dernier, d'après le Journal du Dimanche, un rapport sur les conditions sanitaires pour la reprise des spectacles a été remis à Emmanuel Macron. Le document a été piloté par le docteur François Bricaire, infectiologue et membre de l’Académie de médecine.

Parmi les principales recommandations figurent les indications suivantes : un mètre cinquante ou deux sièges d’écart en quinquonce dans les salles, port du masque et lavage des mains au gel hydroalcolique, marquage au sol et suppression éventuelle des entractes.

Dans une interview accordée ce weekend aux Echos, Olivier Mantei a ajouté ceci : « Nous ne savons pas exactement à l’heure actuelle de quoi sera faite la réouverture. Mais il faut rouvrir ». Le Directeur de l'Opéra Comique, copropriétaire du théâtre des Bouffes du Nord, a exposé divers scénarios de sortie de crise, ses craintes, et la nécessité de rester optimiste.

Le Festival Menhunin de Gstaad annulé

En Suisse, c’est au tour du Festival Menhunin de Gstaad d’annuler son édition 2020, du 17 juillet au 6 septembre. « Les discussions sont d’ores et déjà engagées avec les solistes, orchestres, choeurs et chefs pour reporter cette édition consacrée à Vienne à 2022 » a indiqué un communiqué.

L’Orchestre symphonique de San Francisco a annulé le restant de sa saison. Les musiciens et l’équipe de l’ensemble ont consenti à des réductions de salaire jusqu’en septembre.

Le directeur musical Michael Tilson Thomas a annoncé qu'il ne toucherait pas de compensation pour les concerts annulés. C’était sa dernière saison à la tête de l’ensemble.

Disparition d'une icône de la musique kabyle

Le chanteur Idir, icône et ambassadeur de la musique Kabyle, est mort samedi à l’âge de 70 ans, des suites d’une longue maladie.

Depuis ce weekend, les hommages sur internet sont très nombreux : artistes, politiques et public, illustrant cette phrase prononcée par Pierre Bourdieu sur l’artiste  : « Ce n’est pas un chanteur comme les autres. C’est un membre de chaque famille. »

L'équipe de l'émission :