Classique info
Magazine
Lundi 1 juin 2020
3 min

Classique info du lundi 01 juin 2020

De nombreux hommages rendus à Mady Mesplé, les nouvelles saisons de l’Opéra de Liège et de l’Orchestre de Strasbourg dévoilées, et, à Vienne, un hôtel qui transforme ses chambres en loges d’Opéra et sa cour en scène de concert.

Classique info du lundi 01 juin 2020
L’hôtel Zeitgeist a invité deux chanteuses lyriques et un ensemble de cordes pour un concert dans sa cour intérieure. , © AFP / Joe Klamar

Les hommages rendus à Mady Mesplé

« Quinze jours après le baryton Gabriel Bacquier, c’est une autre grande voix du Sud qui s’est tue dans sa ville rose natale », « la soprano toulousaine Mady Mesplé s’est éteinte » peut-on lire sur le site du Figaro. Incontournable, elle fut l’une des plus grandes chanteuses lyriques françaises, ajoute Télérama. Et si son pays, et plus précisément son Sud natal, sont très présents dans la presse ce matin, le caractère international de sa carrière l’est tout autant, porté par ses interprétations dans Lakmé, Lucia di Lammermoor, la Flute enchantée ou les Contes d’Hoffmann, avec son timbre altier, précis et lumineux, une perfection vocale doublée d’une présence rare.

Jolas, Boulez…  Le nom de Mady Mesplé reste également lié à la modernité et aux créations de ses contemporains, rappelle notre journaliste Guillaume Decalf. Une musique qu'elle ne jugeait pas plus difficile, mais nécessitant beaucoup de travail.  

De nombreuses personnalités lui rendent aujourd’hui hommage, à commencer par le théâtre du Capitole et son directeur artistique Christophe Ghristi « Elle avait une voix très cristalline avec des aigus et des suraigus... c'était phénoménal », se souvient-il. Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, fait part de sa très grande émotion tout comme le ministre de la Culture Franck Riester et Jean-Philippe Thiellay, directeur du Centre national de la musique qui salue « une très grande artiste à la voix exceptionnelle ». 

« Vous étiez notre plus doux rêve », écrit l’Opéra Grand Avignon, « une étoile appartenant à l’âge d’or de l’Opéra français » pour celui de Marseille. Et ces mots du baryton Ludovic Tezier « Mady Mesplé s’est envolée, légère comme l’élégance. »

L’Opéra de Liège et l’Orchestre de Strasbourg dévoilent leur prochaine saison 

Une saison anniversaire pour l’Opéra de Wallonie qui célébrera son bicentenaire. Elle s’ouvrira avec la Mimi d’Angela Gheorgiu, dans une Bohème dirigée par Frédéric Chaslin. À noter également, la première liégeoise d’Hamlet d’Ambroise Thomas et une soirée de Gala, en novembre, pour fêter ses 200 ans avec La Traviata. 

À Strasbourg, l’Orchestre philharmonique proposera, entre autres, un voyage autour des bandes originales des films de Miyazaki et la poursuite de son cycle Mahler, avec le Chant de la Terre interprété par Marianne Crebassa et Andreas Schager. 

À Vienne, un hôtel a transformé ses chambres en loges d’Opéra et sa cour en scène de concert

L’hôtel Zeitgeist a invité deux chanteuses lyriques et un ensemble de cordes à se produire dans sa cour intérieure. Leur public : les spectateurs aux fenêtres d’une quarantaine de chambres, louées pour cette représentation. Les réservations ont été complètes en trois jours assure le directeur, dans une ville encore réduite au silence.  

L'équipe de l'émission :