Classique info
Magazine
Jeudi 22 août 2019
5 min

Classique info du jeudi 22 août 2019

En pleine compétition du Mondial de tango (remportée par un couple argentino-russe), un danseur russe a été disqualifié pour l'agression de sa partenaire en coulisses. Le chef d'orchestre Eugene Kohn soutient Placido Domingo et le contrat d'Alondra de la Parra ne sera pas renouvelé...

Classique info du jeudi 22 août 2019
Juliano Andrade et Paula Emetic au Buenos Aires Tango Festival en 2017, © Getty / Gabriel Rossi/LatinContent

Un couple argentino-russe remporte le Mondial de tango

Le couple argentino-russe composé d'Agustina Piaggo et Maksim Gerasimov, tous deux âgés de 28 ans, s'est imposé mardi soir dans la catégorie Piste. Ils remportent ainsi l'épreuve principale, la plus traditionnelle du Mondial de tango qui se tient à Buenos Aires. Dans la catégorie Scène, qui mélange danse, acrobaties et théâtre, c'est un couple de danseurs argentins qui l'a emporté. Au cours de ce Mondial de tango, 744 couples originaires de 36 pays et âgés de 18 à 99 ans ont participé à la compétition. 

Cependant un danseur russe a été disqualifié pour l'agression de sa partenaire en coulisses, au moment où des féministes luttent contre la violence dans ce milieu, a annoncé à l'AFP une source de l'organisation.
Les faits se sont déroulés mardi soir, alors que le couple venait de quitter la piste lors de la demi-finale. La jeune femme, également de nationalité russe, est l'épouse du danseur, et refuse de déposer plainte. L'incident a été dénoncé par le Mouvement féministe du tango qui rapporte que le danseur avait asséné un "coup de poing" à son épouse. Paroles trop machistes, guidage exclusivement masculin, invitation à danser uniquement à l'initiative de l'homme: ce collectif féministe a profité du Mondial de tango, du 8 au 21 août à Buenos Aires, pour revisiter les stéréotypes de cette danse très codifiée.

Placido Domingo est défendu par son chef d'orchestre

Placido Domingo est au centre d’une tempête médiatique depuis le début du mois d’août à la suite de témoignages accablants. Eugene Kohn, son chef d’orchestre depuis 52 ans, qui l’a dirigé plus de 800 fois, a pris la plume dans une lettre publiée par le site Slippedisc.com pour défendre un homme qui à maintes reprises : “a prouvé sa patience, sa bienveillance et son manque de méchanceté dans la vraie vie. Depuis que je le connais, je n’ai jamais constaté le comportement dénoncé par ces 8 femmes anonymes. Jusqu’à il y a une semaine, la seule femme qui ce soit prononcée publiquement sans anonymat était fière de faire figurer Placido sur son site internet.”

Après la tempête médiatique, la tempête judiciaire : l’opéra de Los Angeles vient de nommer le procureur pour mener l’enquête sur ces allégations : ce sera Debra Wong Yang, spécialisée dans le whitewashing, c’est-à-dire toutes ces affaires qui ont tendance à se montrer clémentes envers les personnes célèbres.

Après le harcèlement sexuel, une affaire de détournement de fond...

Nous apprenons dans les pages du Evening Standard hier que le directeur du service informatique de l’agence HarrisonParrott, agence d’artistes de musique classique basée à Londres, va faire de la prison après avoir récolté 360.000 livres en achetant du matériel informatique qu'il revendait ensuite sur eBay. L’agence représente des artistes tels que John Adams, Pierre-Laurent Aimard, Gautier Capuçon, Peter Eotvos, Barbara Hannigan ou encore Bertrand Chamayou.

Le contrat de la chef d'orchestre Alondra de la Parra n'a pas été renouvelé

Avec l’annonce du non-renouvellement du contrat entre Alondra de la Parra et le Queensland Symphony, cela laisse quatre orchestres australiens sur six à la recherche d’un chef d’orchestre : ceux de Queensland, Sidney, Melbourne et Adelaide. 

L'équipe de l'émission :