Classique info
Magazine
Jeudi 18 avril 2019
5 min

Classique info du jeudi 18 avril 2019

Le concert-lecture « Black is beautiful » au musée d’Orsay à Paris, la disparition du pianiste autrichien Jörg Demus, un grand concert au profit de la reconstruction de la Cathédrale Notre-Dame, Roberto Alagna renonce à la production de Carmen à l’Opéra Bastille et la clarinette à l'honneur.

Classique info du jeudi 18 avril 2019
Olympia, (1863), Edouard Manet, l'un des tableaux de l'exposition "Le modèle noir de Géricault à Matisse" exposé au Musée d'Orsay. , © DeAgostini/Getty Images

Le concert-lecture « Black is beautiful » au musée d’Orsay à Paris.  

Ce concert est programmé en lien avec l’exposition "Le modèle noir de Géricault à Matisse".Une exposition qui s’intéresse à la représentation du modèle noir dans l’histoire de l’art du 18ème siècle à nos jours.  Huit  concerts l’accompagnent. Et ils mettent en lumière des rencontres  entre compositeurs européens et musiques afro-américaines. 

Le concert de ce soir accueillera l’actrice Mata Gabin en récitante et le baryton Edwin Fardini. C’est  Clément Mao-Takacs qui dirigera le Secession Orchestra. Les  œuvres de Zemlinsky, Debussy et Poulenc dialogueront avec celles de compositeurs et compositrices contemporains. Notamment une création de la  jamaïcaine Eleanor Alberga.

  • Reportage : Charlotte Landru-Chandès 

La disparition du pianiste autrichien Jörg Demus 

Il est décédé mardi, à Vienne, à l’âge de 90 ans. C’est dans cette ville que Jörg Demus a étudié le piano et la direction d’orchestre,  durant sa jeunesse à l’Académie de Musique.Après ses débuts sur scène à Vienne, Zurich et Londres, il a conquis les scènes du monde entier. Lauréat du Concours international de piano Ferruccio Busoni, il mena par la suite une brillante carrière de solistes, avec ses interprétations très personnelles de Bach, Debussy, Schumann, César Franck et Beethoven. Jörg Demus a travaillé sous la direction des plus grands, comme Karajan, et il accompagna des chanteurs et chanteuses de renoms, comme Elisabeth Schwarzkopf.

On en sait plus sur le grand concert qui sera diffusé ce samedi sur  France 2, au profit de la reconstruction de la Cathédrale Notre – Dame de Paris

Animée par Stéphane Bern, cette émission devrait se tenir dans la Cour des Invalides, à Paris. Y  participeront des musiciens de l’Orchestre national de France, le Chœur  et la maitrise de Radio France. Avec certainement des extraits de la  Passion selon  Saint Matthieu de Bach … Parmi les solistes pressentis, rien de  définitif encore, mais côté classique on parle de Pretty Yende, Lang  Lang et Julie Fuchs. Nous y reviendrons très certainement.

Après avoir annulé la première, Roberto Alagna renonce à la production de Carmen à l’Opéra Bastille

« Ciao Ma Carmen adorée »,  sur sa page instagram, le ténor annonce  qu’en effet, malgré 10 jours de traitement, il n’a pas réussi à se  remettre da bronchites. Avec ses regrets, il a donc laissé sa place hier soir,  et celle de samedi prochain à Jean-François Borras.

La Clarinette « est dans le vent » pour le Figaro

C’est ainsi que le journal titre un grand dossier consacré ce matin  à l’instrument qui connait, je cite « un renouveau franc et massif du côté des compositeurs et des interprètes ». Parmi eux, Andreas Ottensamer, supersoliste de  l’Orchestre Philharmonique de Berlin  « Notre répertoire », dit-il,  « est d’une d’une richesse insoupçonné, en raison de l’étendue des  instruments, des différentes écoles et de la sonorité charnue de la clarinette, qui a quelque chose de très humain ».

Et dans quelques jours Martin Fröst lancera sa fondation à Stockholm, pour  encourager l’accès à l’éducation musicale dans le monde, grace à la  pratique de la clarinette.

L'équipe de l'émission :