Classique info
Magazine
Jeudi 4 avril 2019
5 min

Classique info du jeudi 04 avril 2019

"Zauberland - le pays enchanté" au Bouffes du Nord à Paris, Vladimir Jurowkski prolongé à la tête l’Orchestre Symphonique de la radio de Berlin, les lauréats de Jazz Migration, un changement de distribution pour Otello à l’Opéra Bastille et un théâtre anglais anti anti-brexit.

Classique info du jeudi 04 avril 2019
Zauberland - la pays enchanté aux Bouffes du Nord (Paris, 75010), © Bouffes du Nord

"Zauberland, le pays enchanté" aux Bouffes du Nord

Le théâtre des Bouffes du Nord dans le 10e arrondissement de Paris nous fait découvrir à partir de vendredi, une nouvelle production "Zauberland, le pays enchanté". Un spectacle qui mêle plusieurs univers musicaux. D’un côté les "Dichterliebe" de Schumann, cycle de mélodies sur 16 poèmes écrits par Heinrich Heine. Et de l’autre, 16 compositions pour voix et piano imaginées par Bernard Foccroulle sur des poèmes de Martin Crimp. 

  • Reportage : Aliette de Laleu

Vladimir Jurowkski est prolongé à la tête l’Orchestre Symphonique de la radio de Berlin 

Nommé directeur artistique et musical de l’ensemble en 2017, il conservera son poste jusqu’en 2023. L’orchestre, qui présentait sa nouvelle saison hier a également annoncée l’arrivée de l’américaine Karina Canellakis, qui deviendra sa première cheffe invitée. 

Le dispositif Jazz Migration dévoile les noms de ses lauréats

A l’issue d’un vote, réalisés par 130 programmateurs et programmatrices de festival et salles de spectacles, quatre groupes ont été sélectionnés. Il s’agit de Kepler, You, Nefertiti, du Nefertiti Quartet et de Nosax Noclar. Leurs membres entrent désormais en phase d’accompagnement artistique et professionnels. 

Changement de distribution pour Otello à l’Opéra Bastille

Aleksandrs Antonenko a dû se retirer de la production pour des raisons de santé. Le rôle d’Otello sera repris par Roberto Alagna pour la représentation de ce soir. Et Gregory Kunde pour celle de dimanche, qui sera la dernière. 

En Grande-Bretagne, un théâtre s’excuse après avoir obligé une spectatrice à retirer son badge anti-brexit

Souvenez-vous, la semaine dernière, je vous parlais d’une soprano qui a dû changer de tenue, puisqu’elle portait sur scène une robe aux couleurs du drapeau européen. Et bien aujourd’hui, c’est un badge qui pose problème. Vicki Elcoate s’est rendu à l’Adelphi, après avoir participé à la manifestation anti-Brexit à Londres. Elle portait donc toujours un badge « Forever Euopean ». Eh bien ce n’est pas passé du tout auprès du personnel du théâtre qui l’a forcé à le retirer. Résultat : de la pagaille à l’entrée et une représentation gâchée pour cette femme et sa fille qui a finalement reçu des excuses de la part de la direction de l’établissement et deux billets supplémentaires. 

L'équipe de l'émission :