Chefs d'oeuvre et découvertes
Programmation musicale
Samedi 30 novembre 2013
1h 52mn

Johannes Brahms : Symphonie no 2, en ré majeur, op. 73 (1877)

La programmation d'aujourd'hui salue le nouvel enregistrement des Symphonies de Brahms sous la direction de Riccardo Chailly. A la tête du fameux Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, dont il est le directeur musical depuis 2005, il insuffle une grande énergie aux quatre chefs-d'oeuvre de Brahms. L'énergie d'un homme du Nord attiré par le Sud et, en particulier, par l'Italie. Notre émission rendra aussi hommage à un des grands directeurs du Gewandhaus, Felix Mendelssohn, en écoutant une de ses œuvres les plus originales. Contemporain de la 2e Symphonie de Brahms, le Concerto pour violon de Tchaïkovski sera brillamment joué par Maxim Vengerov.

Un peu d'histoire... quelques évènements contemporains de 1877

Mac Mahon, 3e président de l'histoire de la République française, demande au Président du Conseil, Jules Simon, de démissionner et constitue un gouvernement conservateur sous la direction du duc de Broglie ; il convainc le Sénat de dissoudre la Chambre, et fait un voyage à travers le pays pour assurer le succès des Conservateurs aux élections, tout en affirmant qu'il ne désire pas renverser la République. C'est ce qu'on a appelé « le coup du 16 mai ».

Mort d'Adolphe Thiers, avocat, journaliste, historien et homme d’État français. C'est sous sa présidence que fut écrasée la Commune de Paris. Gambetta le proclame « libérateur du territoire ». Il repose dans un énorme mausolée à côté de la chapelle au Père-Lachaise. La population de Paris dépasse 2 millions d'habitants contre 12 millions d'aujourd'hui.

Grève générale des chemins de fer et arrestation des meneurs.
La Reine Victoria est Impératrice des Indes alors que les Anglais annexent le Transvaal.

Famine en Inde, en Chine du Nord et au Brésil.

Auguste Rodin expose l'Age d'airain qui fait jaser, car la statue est si fidèle à son modèle qu'on l'accuse de l'avoir moulée sur le corps d'un homme. Cézanne peint Verger à Pontoise et Autoportrait au chapeau de paille. Degas signe Le Café-concert des Ambassadeurs et Jongkind L'Isère à Grenoble. Edouard Manet termine de peindre Nana et la Prune, alors que Monet peint Les Dindons blancs, la Gare Saint-Lazare et le Pont de l'Europe.

Tolstoï écrit Anna Karénine, François Coppée, Le Luthier de Crémone, Victor Hugo, L'Art d'être grand-père, Henry James, L'Américain à Paris, Zola, L'Assommoir.

Aux Concerts Colonne, c'est la première audition intégrale de la Damnation de Faust de Berlioz, 8 ans après la mort de son auteur. Saint-Saëns écrit Samson et Dalila, Chabrier sa délicieuse opérette L'Etoile, Tchaïkovski son grand ballet Le Lac des Cygnes et sa Symphonie no 4. Le cher ami de Brahms, Antonin Dvorak, très éprouvé par la mort de sa fille et de son fils aîné à quelques semaines d'intervalle, termine son Stabat Mater.

A Paris, Charles Cros utilise un stylet pour graver des sillons sur un cylindre rotatif et constate que "si l'on fait passer le stylet dans les sillons qu'il a creusés, la membrane à laquelle il est rattaché reproduit les paroles, chants et musiques". La même année, aux Etats-Unis, Thomas Edison dépose le brevet du phonographe.

Naissance du peintre Raoul Dufy et du pianiste Alfred Cortot.

œuvres diffusées :

Johannes Brahms
Symphonie no 2, en ré majeur, op. 73 (1877)
Orchestre du Gewandhaus de Leipzig
Direction : Riccardo Chailly
DECCA 4785344

Felix Mendelssohn
La Première nuit de Walpurgis, cantate pour soli, choeur et orchestre, op. 60
Annelies Burmeister, contralto
Eberhard Büchner, ténor
Siegfried Lorenz, baryton
Siegfried Vogel, basse
Choeur de la Radio de Leipzig
Orchestre du Gewandhaus de Leipzig
Direction : Kurt Masur
BERLIN CLASSICS 0020572BC

Piotr Illitch Tchaïkovski
Concerto pour violon en ré majeur, op. 35
Maxim Vengerov, violon
Orchestre Philharmonique de Berlin
Direction : Claudio Abbado
TELDEC 4509-90881-2

L'équipe de l'émission :