Chefs d'oeuvre et découvertes
Programmation musicale
Samedi 21 juin 2014
1h 52mn

Hommage à Darius Milhaud (mort le 22 juin 1974) : La Création du monde (1923)

Voilà 40 ans que disparaissait un des compositeurs français les plus créatifs et les plus inventifs. Amoureux de sa Provence natale, mais aussi des musiques extra-européennes qu'il inséra dans sa propre musique, Darius Milhaud était un artiste ouvert et cosmopolite dont l’étoile a un peu pâli de nos jours. Notre émission d'aujourd'hui lui est entièrement consacrée avec deux chefs-d'oeuvre bien connus, mais aussi avec ces Mariés de la Tour Eiffel, seule oeuvre commune du Groupe des Six, superbement dirigée par Milhaud, miroir d'une époque loufoque où Paris s'amusait encore. On découvrira aussi une oeuvre grave de Satie, son Socrate avec la magnifique Suzanne Danco. C'est un enregistrement de concert réalisé à Rome sous la direction de Darius Milhaud et exhumé par l'INA.

Un peu d'histoire... quelques évènements contemporains de 1974

La France abandonne la défense des parités fixes au profit du flottement autonome du franc. A Paris, on inaugure le Palais des Congrès alors que Pierre Messmer est confirmé dans ses fonctions de Premier ministre. Près de Senlis on déplore le crash du Vol 981 de la Turkisch Airlines. Bilan : 346 morts. La catastrophe a lieu 5 jours avant l'inauguration officielle de l'aéroport Charles de Gaulle. Circulation du dernier train commercial à vapeur. Mort du président de la République Georges Pompidou et élection de justesse de Valéry Giscard d'Estaing à 50,8% des voix contre François Mitterrand. Jacques Chirac est Premier ministre. Dans le magazine La Vie française, Raymond Barre publie un article intitulé : "Les candidats n'osent pas en parler : l'austérité ". Comme quoi rien n'est nouveau sous le soleil...

La majorité passe de 21 à 18 ans. C'est aussi l'année de l'éclatement de l'ORTF et la création de Radio France. La loi Veil sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG) est acceptée après de multiples discussions passionnées.

En Argentine, c'est la mort de Juan Peron qui laisse sa place à sa femme Isabel, alors vice-présidente. L’état de siège est proclamé sur tout le territoire le 6 novembre. Sur le plan économique, l’inflation s’envole. Les différentes factions du péronisme éclatent. Deux groupes péronistes, les Montoneros et la Jeunesse péroniste, annoncent la reprise de la lutte armée.

Le français devient la langue officielle du Québec. L'URSS expulse le prix Nobel de littérature Alexandre Soljenitsyne à la suite de la publication de L'Archipel du Goulag.

Au Portugal, c'est la Révolution des Oeillets, une rébellion de l’armée conduite par de jeunes officiers sous la direction du capitaine Otelo Saraiva de Carvalho. Une junte militaire de sept membres déclare assumer provisoirement le pouvoir. Marcelo Caetano se rend à Spinola et le président Americo Tomas est mis en état d’arrestation. La démocratie est instituée. La foule envahit les rues de Lisbonne, fraternise avec les militaires qui reçoivent des œillets, dont ils décorent leurs fusils.

Débarquement turc dans le nord de Chypre. Les Turcs occupent 38 % de l’île et refoulent vers le sud les populations grecques. Le régime des colonels est discrédité. La crise chypriote est fatale au régime des colonels en Grèce. Konstantínos Karamanlís est rappelé d’exil et forme un gouvernement provisoire. La constitution de 1952 est rétablie. En novembre, la « Nouvelle démocratie », parti libéral de Karamanlís, remporte les élections. En décembre, la république est confirmée par référendum. Le film Z de Costa-Gavras traite de la période d'instabilité qui précéda la dictature.

Création de la Symphonie no 1 d'Alfred Schnittke, du ballet Dybbuk de Leonard Bernstein et du Quatuor no 15 de Dmitri Chostakovitch.

Dernière apparition publique de Maria Callas à Sapporo au Japon. Jordi Savall crée l'ensemble Hespèrion XX qui deviendra Hespèrion XXI avec le passage dans le nouveau siècle.

Mort des ténors Raoul Jobin, Wolfgang Windgassen et Julius Patsak, du pianiste Dino Ciani, du violoniste David Oïstrakh, du chef-d'orchestre Joseph Krips, des compositeurs Frank Martin et André Jolivet.

Naissance de la violoncelliste Ophélie Gaillard et du violoniste Maxime Vengerov, du chef-d'orchestre Philippe Jordan et du compositeur Bruno Mantovani.

Au cinéma, on va voir L'Horloger de Saint-Paul de Bertrand Tavernier, Les Valseuses de Bertrand Blier avec trois jeunes comédiens prometteurs, Patrick Dewaere, Gérard Depardieu et Miou-Miou. On y voit aussi une jeune adolescente en révolte contre l'autorité paternelle : Isabelle Huppert. C'est aussi l'année de Stavisky d'Alain Resnais, de Vincent, François, Paul...et les autres de Claude Sautet avec Yves Montand, Michel Piccoli et Serge Reggiani. C'est aussi la sortie de Gatsby le magnifique avec Robert Redford.

œuvres diffusées :

Darius Milhaud (mort le 22 juin 1974)
La Création du monde, ballet op. 81a (1923)
Orchestre National de Lille-Région Nord Pas-de-Calais
Direction : Jean-Claude Casadesus
NAXOS 8.557787

Darius Milhaud
Le Bœuf sur le toit, ballet op. 58 (1920)
Orchestre National de France
Direction : Leonard Bernstein
EMI

Le Groupe des Six
(Georges Auric, Darius Milhaud, Francis Poulenc, Germaine Tailleferre, Arthur Honegger)
Les Mariés de la Tour Eiffel, spectacle de Jean Cocteau (1921)
Pierre Bertin, Phono 1
Jacques Duby, Phono 2
Indications scéniques pour les besoins du disque lues par Caroline Clerc
Orchestre National de l'ORTF
Direction : Darius Milhaud
ACCORD 476 159

Erik Satie
Socrate
(extraits)
[Mort de Socrate]
Suzanne Danco, soprano
Orchestre Symphonique de la RAI de Rome
Direction : Darius Milhaud (1954)
INA MEMOIRE VIVE IMV 059

L'équipe de l'émission :