Chefs d'oeuvre et découvertes
Programmation musicale
Samedi 21 décembre 2013
1h 53mn

César Franck : Quintette pour piano et cordes en fa mineur (1879)

Deux Quintettes pour piano et cordes ce matin, dans le cadre du renouveau de la musique de chambre en France, à la fin du 19e siècle sous l'impulsion de Camille Saint-Saëns. Le Quintette de Franck, chef-d'oeuvre bien connu et reconnu, sera suivi par celui de Louis Vierne pour saluer ce nouvel enregistrement avec Bruno Rigutto au piano et Jean-Pierre Wallez au premier violon. Une audition complétée par un extrait des Béatitudes de César Franck, un oratorio écrit la même année que son Quintette en fa mineur.

Un peu d'histoire... quelques évènements contemporains de 1879

En France, démission de Mac-Mahon, le 3e Président de la République.

Création du Parti ouvrier français. L'or devient le seul étalon monétaire de la France. Mort de Bernadette Soubirous, célèbre pour avoir été témoin d'apparitions de la Vierge, à plusieurs reprises, dans une petite grotte non loin de sa ville natale. Ces visions ont été reconnues par l'Église catholique romaine.

Naissance du volapük, une langue universelle inventée par le prêtre catholique allemand Johann Martin Schleyer de Baden. Le vocabulaire du volapük est emprunté à diverses langues européennes (avec des déformations souvent importantes), mais les principales sources sont l'anglais et l'allemand. Ces déformations, dues au souci de Schleyer de ne pas utiliser de phonèmes difficiles à prononcer par certains peuples, ont contribué à alimenter les moqueries des adversaires de la langue. Beaucoup de Français ont appris l'existence du volapük grâce au Général de Gaulle qui l'évoqua, à sa manière savoureuse, dans sa conférence de presse du 15 mai 1962.

L'enseignement du magyar est imposé à toutes les écoles publiques de Hongrie. C'est une langue de la branche finno-ougrienne des langues ouraliennes, dont d'autres membres sont le finnois et l’estonien. Il est parlé aujourd'hui par environ 12,5 millions de personnes, dont les trois quarts vivent en Hongrie. Il existe aussi des communautés magyarophones dans tous les pays voisins de la Hongrie (Roumanie, Slovaquie, Serbie, Ukraine, Autriche, Croatie et Slovénie), ainsi que d’importantes communautés apparues par émigration aux États-Unis d’Amérique, au Canada et en Israël.

Joseph Ferdinand Cheval, facteur de son état, pose la première pierre de son étonnant Palais idéal, à Hauterives, dans la Drôme. Durant les 33 années qui suivent, Ferdinand Cheval ne cesse de choisir des pierres durant sa tournée quotidienne, les portant d'abord dans ses poches, puis se munissant d'un panier, voire d'une brouette en certaines occasions. Revenu à son domicile, il passe de longues heures à la mise en œuvre de son rêve, travaillant de nuit à la lueur d'une lampe à pétrole. Il est alors considéré comme un excentrique par les gens du cru, qui ne comprennent pas la vision d'ensemble qui était dans l'imagination foisonnante du facteur-architecte.

Ouverture du bureau du téléphone de Paris. Locomotive électrique de Siemens.

Pasteur découvre le principe des vaccins. Neisser identifie le gonocoque, une très vilaine bactérie responsable chez l'homme de la blennorragie.

En 1879 les Goncourt écrivent Les Frères Zemgano, Anatole France, Jocaste et le chat maigre, Ibsen, la Maison de poupée, Strindberg, La Chambre rouge et Zola, Nana.

Emmanuel Chabrier écrit Une Education manquée, une très joyeuse opérette qui ravira Ravel, André Messager et Francis Poulenc. L'Abbé Liszt compose l'austère Via Crucis (Chemin de croix) inspiré par la vision des dessins de Johann Friedrich Overbeck. Bruckner écrit son Quintette à cordes et Fauré son 1er Quatuor avec piano en ut mineur.

Mort de l'architecte Viollet-le-Duc et du peintre Honoré Daumier.

Naissance du comédien Jacques Copeau et de Albert Einstein.

œuvres diffusées :

César Franck
Quintette pour piano et cordes en fa mineur (1879)
Romain David, piano
Ensemble Syntonia
(Pascal Odon & Thibault Noally, violons
Anne-Aurore Anstett, alto
Patrick Langot, violoncelle)
SYNTONIA LY 023

Louis Vierne
Quintette pour piano et cordes en ut mineur, op. 42
Bruno Rigutto, piano
Jean-Pierre Wallez & Yoé Miyazaki, violons
Bruno Pasquier, alto
Henri Demarquette, violoncelle
P&Y PRODUCTIONS 2 PYM 01

César Franck
Les Béatitudes, d'après l'Evangile (1879)
(extraits)
[Cinquième béatitude : Heureux les miséricordieux
Huitième béatitude : Bienheureux ceux qui souffrent]
Louise Lebrun, soprano
Jane Berbié, mezzo-soprano
Nathalie Stutzmann, alto
David Rendall & Peter Jeffes, ténors
Marcel Vanaud, baryton
François Loup, & Daniel Ottevaere, basses
Chœurs de Radio France
Orchestre Philharmonique de Radio France
Direction : Armin Jordan
[Enregistré en concert à Saint-Louis-des-Invalides, les 20 & 21 novembre 1985]
ERATO ECD 88217

L'équipe de l'émission :