Chefs d'oeuvre et découvertes
Programmation musicale
Samedi 26 avril 2014
1h 52mn

Benjamin Britten : Concerto pour violon en ré mineur, op. 15 (1939)

Le violoniste Gil Shaham a créé son propre label, CANARY, qui propose des enregistrements de concerts avec les meilleurs orchestres du monde. Un premier album consacré aux Concertos des années 1930 vient d'être publié. On y trouve le Concerto que Benjamin Britten commença à composer en Angleterre, puis qu'il termina pendant son exil aux Etats-Unis, où il passe les années de guerre avec son compagnon Peter Pears. Le même album propose également le Concerto que Samuel Barber écrivit à la même époque à la suite d'une commande.

Benjamin Britten
Concerto pour violon en ré mineur, op. 15 (1939)
Gil Shaham, violon
Orchestre Symphonique de Boston
Direction : Juanjo Mena
[Enregistré en concert à Boston, les 1, 3 & 6 novembre 2012]
CANARY CLASSICS CC 12

Johannes Brahms
Symphonie no 4, en mi mineur, op. 98
Orchestre Philharmonique de New-York
Direction : Bruno Walter
[Enregistré en concert, le 12 décembre 1951 au Carnegie Hall, New York]
SONY CLASSICAL (CLASSIC RECORDINGS) 517187 2

Samuel Barber
Concerto pour violon, op. 14
Gil Shaham, violon
Orchestre Philharmonique de New York
Direction : David Robertson
[Concert à l'Avery Fisher Hall, les 25 & 27.02.2010]
CANARY CLASSICS CC 12

Franz Schubert
Danses allemandes
Gil Shaham, violon
Göran Söllscher, guitare
DGG 471 568

Un peu d'histoire... quelques événements contemporains de 1939

Rien ne va plus dans notre vieille Europe. C'est la fin de la guerre civile en Espagne avec la prise de Barcelone par Franco et la capitulation de Madrid. En Europe centrale, le gouvernement tchécoslovaque destitue les ministres slovaques. En Roumanie, c'est l'assassinat du ministre Armand Calinescu. Il avait continué la politique traditionnelle, approché par la France et la Grande Bretagne. En septembre, il a permis le refuge du gouvernement polonais après l'invasion et l'occupation de la Pologne par les allemands. Ses adversaires ont affirmé l'existence d'un plan secret qu'il aurait conçu avec l'approbation de la Grande Bretagne, en vue de la destruction des champs pétrolifères de Prahova dans le cas d'une attaque allemande sur la Roumanie. Armand Călinescu fut assassiné à Bucarest le 21 septembre 1939, ses assassins étant des légionnaires menés directement par Horia Sima, le fasciste roumain protégé des nazis, envoyé spécial d'Allemagne pour cette action.

En France, c'est la réélection d'Albert Lebrun à la présidence de la République. En mai de l'année suivante, il sera, avec Paul Reynaud, partisan du départ pour l'Afrique du Nord et opposé à l'armistice. Devant le courant majoritaire, il est cependant conduit, à appeler le maréchal Pétain à la présidence du Conseil et le met en garde, en vain, contre l'influence néfaste de Pierre Laval. Il refuse de démissionner, obligeant ainsi Pétain à le contourner par le vote des pleins pouvoirs constituants, qui va l'écarter de fait du pouvoir.

1939 c'est l'année du Pacte germano-soviétique qui proclame un renoncement au conflit entre les deux protagonistes, ainsi qu'une position de neutralité dans le cas où l'un des deux pays signataires serait attaqué par une tierce partie. Chaque signataire promet de ne pas rassembler de forces qui seraient « directement ou indirectement dirigées contre l'autre partie ». Le Pacte germano-soviétique permet à l’Allemagne d’attaquer la Pologne le 1er septembre 1939 sans crainte d’une intervention soviétique. Le 3 septembre 1939, la Grande-Bretagne et la France qui s’étaient engagées à protéger les frontières de la Pologne, déclarent la guerre à l’Allemagne. Comme on le sait ces évènements constituèrent le début de la Seconde Guerre mondiale et son terrible engrenage de mort et de destruction.

Dans l'industrie, 1939 voit le début de la fabrication à grande échelle du nylon, une matière plastique utilisée comme fibre textile, inventé par un chimiste de chez Du Pont de Nemours en 1935. Le produit découvert est commercialisé pour la première fois sous la forme d'une brosse à dents dont les poils sont en nylon. Mais c'est l'année suivante que sort « Le produit » qui allait marquer l'histoire du nylon : les bas pour femme. Marquant la fin des années de privation, le bas nylon deviendra un des symboles de la Libération, en 1945.

En 1939, Jean Anouilh écrit Léocadia, Bernanos, Scandale de la vérité, Roger Caillois, L'Homme et le Sacré, Drieu La Rochelle, Gilles, T.S. Eliot, La Réunion de famille, Paul Eluard, Donner à voir, Giraudoux, Ondine, Quenaud, Un Rude hiver, Saint-Exupéry, Terre des hommes et Steinbeck, Les Raisins de la colère.

Braque peint, L'Atelier du peintre, Chagall, Le Songe d'une nuit d'été, Morandi, Nature morte aux bouteilles blanches, Picasso, Pêche de nuit à Antibes, Soutine, Retour de l'école après l'orage.

Stravinsky et Bruno Walter s'installent aux Etats-Unis, le premier écrit ses souvenirs de jeunesse sous le titre français de Poétique musicale. Henri Sauguet compose son opéra La Chartreuse de Parme, Dallapiccola, Vol de nuit, Honegger, son oratorio Jeanne au bûcher qui remportera un succès phénoménal jusqu'à nos jours, Bartok compose son Divertimento pour cordes, commandé par Paul Sacher et son VIe Quatuor à cordes, Jolivet ses Cinq danses rituelles, Jean Françaix, L'Apocalypse de saint Jean et Francis Poulenc son Concerto pour orgue et les Quatre Motets pour un temps de pénitence.

Extraordinaire année pour le cinéma qui voit la sortie de films qui restent aujourd'hui de grands classiques, comme Le Jour se lève de Marcel Carné, Les Hauts de Hurlevent de William Wyler, Autant en emporte le vent et Le Magicien d'Oz de Victor Flemming ou du magnifique film idéaliste de Frank Capra, Monsieur Smith au Sénat avec l'inoubliable James Stewart. On pourrait en citer des dizaines d'autres...

Mort de l'organiste français Charles Tournemire et du compositeur espagnol Enrique Arbos.

Naissance de Marek Janowski, Jean-Pierre Wallez, Heinz Holliger, Brigitte Fassbaender, Ileana Cotrubas, James Galway et de notre confrère Dominique Jameux.

L'équipe de l'émission :