Chefs d'oeuvre et découvertes
Programmation musicale
Samedi 28 septembre 2013
1h 52mn

Antonio Salieri : Variations sur les Folies d'Espagne (1815)

Selon l'imagerie romantique, Antonio Salieri est traditionnellement présenté comme l'assassin de Mozart dans l'opéra de Rimsky-Korsakov, Mozart et Salieri, comme dans le film de Milos Forman. Ce compositeur éminent a pourtant encouragé Mozart et fut le professeur de Beethoven, Schubert, Meyerbeer et de Franz-Xaver, le propre fils de Mozart. Mais il fut à son tour influencé par Beethoven comme le prouvent les excellentes Variations sur La Folia di Spagna présentées ce matin. On y entend des procédés très beethovéniens et même des relents de la Septième Symphonie du bouillant Ludwig, écrite trois ans ans avant ces passionnantes Variations de Salieri. Avis aux curieux...

œuvres diffusées :

Antonio Salieri
26 Variations sur "La Folia di Spagna" (1815)
London Mozart Players
Direction : Matthias Bamert
CHANDOS CHAN 9877

Ludwig van Beethoven
Symphonie no 7, en la majeur, op. 92 (1812)
Orchestre Philharmonique de Vienne
Direction : Carlos Kleiber
DGG 447 400

Ludwig van Beethoven
An die ferne Geliebte, op. 98 (A la bien aimée lointaine),
cycle sur des poèmes d'Alois Jeitteles (1816)
Dietrich Fischer-Dieskau, baryton
Jörg Demus, piano
DGG 415 189

Franz Schubert
Symphonie no 4, en ut mineur, D. 417 "Tragique" (1815)
Orchestre de la Tonhalle de Zurich
Direction : David Zinman
RCA VICTOR 88691963792

Un peu d'histoire... quelques évènements contemporains de 1815

Napoléon revient de l'île d'Elbe pour son dernier retour au pouvoir et sa chute finale après la défaite de Waterloo, laissant une France ruinée, les arsenaux et les ports vides. Notre pays a perdu toutes les colonies acquises sous l'Ancien Régime. Son influence internationale, instaurée par Richelieu et Louix XIV, est réduite à néant et le territoire national s'est rapetissé depuis le règne de Louis XVI. Napoléon est exilé sur l'île Sainte-Hélène où il mourra le 5 mai 1821. Les historiens considèrent généralement que le moment de l'épopée napoléonienne le plus profitable à la France fut le Consulat, période pendant laquelle Napoléon réorganise le pays et pose les fondements de l'Etat tel que nous le connaissons aujourd'hui encore.

En cette année 1815 les jésuites sont expulsés de Russie par Alexandre Ier et les dominicains abandonnent le séminaire de Mossoul en Irak.

Fondation de l'Université de New York. Gay-Lussac isole le cyanogène, un gaz incolore qui a un peu l'odeur de l'amande, qui sera utilisé pour produire de l'engrais chimique.

Mort de Franz-Anton Mesmer, le célèbre médecin et magnétiseur qui défraya la chronique dans l'Europe entière, surtout à Londres et à Paris où la bonne société raffole de lui tout en s'en méfiant. Proche des musiciens, mécène, il fut un ami proche de Haydn, de Gluck et de Mozart qui lui rend hommage avec humour dans Cosi fan tutte, dans la scène les fausses passes magnétiques du Docteur Mesmer opérées par Despina sur certaines parties du corps de Guglielmo et Ferrando... Un autre médecin, l'Anglais Joseph Hodgson, spécialiste du coeur, travaille sur l'insuffisance de l'aorte d'origine artérielle, une maladie à laquelle il a laissé son nom.

L'ingénieur écossais John Loudon MacAdam invente une technique d'empierrement des chaussées. Lui aussi laisse son nom à cette découverte, mais il deviendra un nom commun : le macadam...

Côté littérature, Louis-Charles Craignez écrit La Pie voleuse ou la Servante de Palaiseau que Rossini mettra en musique deux ans plus tard. Silvio Pellico écrit Francesca da Rimini, Walter Scott, Le Lord des îles.

Géricault peint Corps de femme sur la grève, Goya, Tauromachie et Turner, Didon construisant Carthage.

Gioacchino Rossini termine la composition d'Elisabeth, reine d'Angleterre et entame un nouvel opéra promis à un beau succès : Le Barbier de Séville, qui sera crée l'année suivante. Schubert écrit Le Roi des Aulnes et la Symphonie "Tragique" , Beethoven compose les deux Sonates pour violoncelle et piano op. 102.

L'équipe de l'émission :