Carrefour des Amériques
Programmation musicale
Lundi 14 août 2017
58 min

Cuba, la musique et le monde #71 : 1963, le séjour d’Allen Ginsberg à La Havane

C’est le début des années 60. Dans le monde entier à Cuba, le processus révolutionnaire à Cuba fait encore la une des journaux et on célèbre généralement le nouvel espoir d’un communisme « à visage humain » selon l’expression consacrée...

Cuba, la musique et le monde #71 : 1963, le séjour d’Allen Ginsberg à La Havane
Andrés Segovia, Julian Orbon & Rafael Puyana à New York au début des années 50 / CD Pete Seeger / Allen Ginsberg © Pe,guin Books / LP Pablo Milanes/article sur les camps de l'UMAP (presse cubaine)/CD Freddy

L’émission commence par la Guantanamera chantée par Pete Seeger à New York, une version dont il s’est approprié à tort la paternité. Celle-ci en revient à Julián Orbón qui s’est exilé à New York où il compose ses chefs d’œuvres. En 1963 Ernesto Lecuona s’exile aussi en Espagne. Il meurt à Tenerife en novembre. Pendant ce temps le gouvernement cubain reprend la campagne d’alphabétisation commencée en 1937, puis continuée par les Présidents dans les années 40, mais c’est un semi-échec. Il continue aussi, dans la lignée des gouvernements précédents, à créer des écoles dans tout le pays, et à développer le système de santé qui sera exemplaire pendant de nombreuses années. Ernesto Guevara est abandonné de tous y compris de ses guérilleros dans le maquis bolivien où il est exécuté 10 octobre 1967. Les musiques sont à l’unisson de ces temps troublés : les œuvres de Carlos Fariñas surtout, et les chansons de la contralto noire Freddy contrainte à l’exil comme celles de Pablo Milanés, ardent révolutionnaire, enfermé dans les sinistres camps de l’UMAP, une détention dont il parle, enfin, en 2015 à la presse étrangère.

Joseíto Fernández (arrangement Julián Orbón), Guantanamera
Pete Seeger, chant et guitare
LP 33 tours Columbia (CBS) - CS 8901

Julián Orbón, Partita N°1 pour clavecin (extr.)
-dernier mouvement
Rafael Puyana, clavecin
LP 33 Tours Philips - 6505001

Ernesto Lecuona, El Sombreo de Yarey (extr.) :
-Moderato
Thomas Tirino, piano
CD BIS Music - 774 - VOL 2

Ernesto Lecuona, Recordar
Sara Escarpenter, soprano
Ernesto Lecuona, piano
LP 33 Tours – Barclay – 28.020

Joaquín Nin Culmell, Diferencias
Louisville Orchestra
Dir Jorge Mester
LP 33 Tours – Louisville - LS 761 S

Gisela Hernandez (texte de Fina García Marruz), ¿Como Vendrás ?
Yolanda Fernández, soprano
Emma Norka Ruiz, piano

Carlos Fariñas, Canción Triste
Francisco Gomes, guitare
(Enregistrement privé de F Gomes)

Gabriel Ruiz, La cita
Freddy, chant
Orchestre de Humberto Suárez
CD Antilla - 50

Julián Orbón, Partita n°2
Rafael Puyana, clavecin
Musiciens du London Symphony Orchestra
LP 33 tours Philips – 6505001

Harold Gramatges,Como el caudal de la Fuente (extr.) :
-Como son
Anton Machleder, guitare
CD La Tapa - “Guitarra de Cristal”

Leo Brouwer, Etudes pour guitare (extr.) :
- N°1 – N°3 – N°4 – N°5
Anton Machleder, guitare
CD La Tapa - “Guitarra de Cristal”

Pablo Milanés, Para vivir
Pablo Milanés, voix, guitare
Orchestre NN
LP 33 tours EGRM - LD 3556

l'Hôtel Mancey à Santa Cruz (Tenerife) où est mort Lecuona
l'Hôtel Mancey à Santa Cruz (Tenerife) où est mort Lecuona, © Marcel Quillévéré
L'équipe de l'émission :
Mots clés :