Carrefour des Amériques
Programmation musicale
Mardi 1 août 2017
58 min

Cuba, la musique et le monde #62: 1952 : la musique au sommet cette année du coup d'état de Batista

Alors que la saison musicale s’annonce brillante, le général Batista fourbit ses armes et prépare son coup d’état de mars 1952 dans une indifférence quasi générale...

Cuba, la musique et le monde #62: 1952 :  la musique au sommet cette année du coup d'état de Batista
Frieder Weissmann devant le Théâtre Auditorium (concert mai 1952) / Rosita Fornés (1950) / CD Carteto d'Aida / DVD Lucy ball Desi Arnaz / CD Gérard Souzay (1952) / CD Victoria de Los Angeles / Coup d'état de Batista dans le Diario de la Mare du 11 ma

...« Enivrés par les plaisirs, les nouveautés et la splendeur économique de la capitale, les Havanais apprennent avec une grande insouciance le coup d’état orchestré par Fulgencio Batista. » (W Navarrete). Et la vie culturelle est toujours aussi impressionnante.

L’émission commence par l’évocation du feuilleton américain le plus populaire à la TV américaine : "I Love Lucy" avec Lucille Ball et son époux cubain, le musicien Desi Arnaz.
A New York le Mambo est roi et pas encore détrôné par le cha cha cha. Et à Broadway le musical renoue avec la musique « latina ». Quand à La Havane musicale elle brille de tous ses feux : Gérard Souzay vient chanter des mélodies françaises et hispaniques (dont celles de Joaquín Nin qui est sûrement dans la salle). 1952, c’est aussi la naissance du Cuarteto d’Aida . Quatre voix de femmes dans des arrangements superbes de la pianiste Aida Diestro. Les plus grands musiciens se donnent rendez-vous à La Havane à nouveau : Victoria de Los Angeles pour la première fois, Zino Francescati, I Virtuosi di Roma, Byron Janis, Horowitz, Nathan Milstein et Henryk Szeryng venu en voisin du Mexique. Frieder Weissmann crée une œuvre de l’Argentin Ginastera.
Mais l’événement musical est la composition par Julián Orbón de son Concerto Grosso.
A part cela, dans l’atmosphère somme toute délétère du coup d’état la vedette Rosita Fornés chante son grand succès « Nada me importa » ! C’était dans l’air du temps.

Desi Arnaz, I Love Lucy
- Lucy Takes A Cruise To Havana
Lucille Ball and Desi Arnaz, chant
(5 Nov 1957)
DVD DESILU Productions
(Vol “Luci Desi Comedy Hour” – Season 1 - 1958)

José Curbelo, La Rumba Gallega
José Curbelo et son orchestre
CD Tumbao Records - TCD-042

Joaquín Nin, Chants Populaires Espagnol
-El Paño Murciano
-Granadina
Gérad Souzay, baryton
Dalton Baldwin, piano
CD Bibliothèque Nationale de France

Evelio Landa, Las Mulatas del Cha Cha Cha
Cuarteto d’Aida
Orchestre de Chico O’Farrill
CD RCA 3303-2 RL

Joaquín Turina, Canto a Sevilla (extr.) :
-La Giralda
Victoria de los Angeles
Orchestre Symphonique de Londres
Dir Anatole Fistoulari
CD EMI “Références” - CDH 7 64028 2

Alberto Ginastera, Ouverture du Fausto Criollo
Eastman-Rochester Orchestra
Dir Howard Hanson
CD Mercury - 434 324-2

Harold Rome, Joshua Logan et Arthur Kober, Don José of Far Rockaway (extr.) :
-Wish you were here
Fran Warren, chant
Orchestre Dir Jay Blackton
CD Flare Records – 266

Félix Guerrero, Homenaje al Songoro Cosongo (extr.) :
-Rumbón
Orchestre Symphonique National
Dir Roberto Sánchez Ferrer
CD EGREM - 0557

A Barbería, A mí nada me importa
Rosita Fornés
Orchestre d’Armando Bianchi
CD UNIKO (Canada)-5140

Julian Orbón, Preludio y danza
Rey de la Torre, guitare
CD Bridge Records – 9188

Julián Orbón, Concerto Grosso pour quatuor à cordes et orchestre (extr.) :
-N°2 Lento
Cuarteto Latinoamericano
Orchestre Simón Bolívar de Caracas
Dir Eduardo Mata
CD DORIAN - DOR-90178

Félix Guerrero, Diez Danzas cubanas al estilo tradicional (extr.) :
-Tu Presencia
Alicia Perea, piano
CD AUTOR (SGAE España) - SA 00923

Felix Gruerreo, son épouse et MArcel Quillévéré à La Havane (1996)
Felix Gruerreo, son épouse et MArcel Quillévéré à La Havane (1996), © Marcel Quillévéré
L'équipe de l'émission :
Mots clés :