Carrefour des Amériques
Programmation musicale
Mardi 25 juillet 2017
58 min

Cuba, la musique et le monde #57 : 1948, L’année de Tristan à La Havane

1948 : Vienne et Berlin sont décidément sur le devant de la scène à La Havane. Clemens Kraus et Kirsten Flagstad sont à l’affiche pour des concerts et pour une représentation de Tristan und Isolde de Wagner. Les guichets du Théâtre Auditorium sont pris d’assaut...

Cuba, la musique et le monde #57 : 1948, L’année de Tristan à La Havane
Alexander Borowsky / Affiche Tristan à La Havane / Edgardo Martin / CDs : Chavez, Horse Power/K. Flagstad/Clemens Kraus/Tristan Havana

La création de Tristan à La Havane est restée dans les annales de la vie musicale à Cuba. Toute la société civile avait été sollicitée pour faire de cette soirée un événement inoubliable. Les journaux n’ont pas tari d’éloges sur des pages entières.

le 10 novembre 1948 Tristan est monté dans mise en scène réalisée à La Havane par l’ancien directeur de l’opéra de Francfort Hermann Geiger Torel qui résidait alors à Montréal. La troupe est dominée par la soprano Kirsten Flagstad et le ténor Max Lorenz, auxquels s’étaient adjoints deux artistes cubains, le baryton Enrique Cámara et le ténor René Castelar pour les rôles du berger et du marin. Quant aux décors et costumes, ils avaient été confiés au scénographe cubain Luis Marquez qui avait réalisé peu auparavant les décors de la Ménagerie de Verre de Tennessee Williams. Peu avant la représentation de Tristan, le chef titulaire de l’Orchestre Philharmonique, Juan José Castro qui allait diriger Flagstad dans une récital Wagner, avait invité le compositeur et chef d’orchestre mexicain Carlos Chávez à La Havane pour diriger le 10 octobre le concert donné à l’occasion de l’investiture du nouveau Président cubain, Prío Socarrás. Un président qui avait ainsi souligné publiquement le soutien qu’il allait apporter non seulement à l’orchestre mais à la culture cubaine en général.
Cette année-là Vladimir Horowitz qui est un habitué de La Havane crée au Théâtre Auditorium la Sonate pour piano de Samuel Barber.
C’est aussi l’année où un jeune étudiant harangue les étudiants à l’Université. Il s’appelle Fidel Castro et c’est un tribun qui enflamme déjà les foules ! Et qui séduit certains compositeurs comme les cubains Edgardo Martín. Une émission qui s’achève sur le populaire Mambo de Pérez Prado.

J S Bach, Prélude et fugue N°3 BWV 848
Alexandre Borovski, piano
LP 33t ORBIS - CK 12382

Richard Wagner, Wesendonck Lieder (extr.) :
- Traüme
Kirsten Flagstad, soprano
Orchestre Philharmonique de La Havane
Dir Clemens Kraus
CD Archipel - ARPCD 0723

Richard Wagner, Tristan und Isolde (extr.) :
- Liebestod
Kirsten Flagstad, soprano
Orchestre Philharmonique de La Havane
Dir Clemens Kraus
CD Archipel - ARPCD 0723

Carlos Chávez, Caballos de vapor (Suite du Ballet)
2è mouvement : Barco hacia el Trópico
Simón Bolívar Symphonic Orchestra
Dir. Eduardo Mata
CD DORIAN DOR-90211

Julio Gutiérrez, Inolvidable
René Cabel
Orquesta Casino de la Playa (1944)
CD Alma Latina - ALCD 702

Giacomo Puccini, Madame Butterfly
-Duo du 1er acte
Irma González, soprano
Julio Julián, tenor
LP 33Tours RCA Victor (Mexicana) [Black Label] - MKL-1223

Ramón Montoya, Mi Columbiana
Fernando Vilches, saxophone
Ramon Montoya, guitare
CD Sonifolk – 20130

Rodolfo Halffter, Madrugada del panadero (extraits)
Orchestre Philharmonique de la Ville de Mexico
Dir Luis Herrera de la Fuente
CD Spartacus - « Clásicos Mexicanos » - DDD-21006

Edgardo Martín, Fugas N°3 et N°4
Orchestre de Chambre Brindis de Salas
CD EGREM - CD-0558

Samuel Barber, Sonate por piano Op 26 (extr.) :
-3è mouvement-Fugue
Vladimir Horowitz, piano
LP 33 tours RCA Victor - LM 1113

Pérez Prado, Mambo, qué rico el Mambo !
Pérez Prado et son orchestre
LP 33 tours RCA Victor - 20-3782-A

L'équipe de l'émission :
Mots clés :