Dimanche 12 janvier 2020
1h

Place aux compositrices !

A l’occasion de la parution en poche du livre L’égalité en actes (Editions MF/CDMC), Laurent Vilarem invite la directrice éditoriale de l’ouvrage et plusieurs compositrices pour évoquer la situation des compositrices en activité en France.

Place aux compositrices !
Michelle Agnès Magalhès, Laure Marcel-Berlioz, Giulia Lorusso, Raphaèle Biston, Pascale Criton (photo : Laurent Vilarem), © Radio France

Le livre 

« Où sont les femmes ? Toujours pas là ! » affirme régulièrement la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (sacd). Cette inégalité entre les hommes et les femmes dans le spectacle vivant est aujourd’hui injustifiable. À la Renaissance, on pouvait compter sur les doigts d’une main le nombre de compositrices. Aujourd’hui, certes, elles sont plus nombreuses, mais elles restent encore très minoritaires ; ainsi en France, elles ne représentent que 10 % des compositeurs de musique.

"Compositrices, l'égalité en Acte", © Une coédition Cdmc et éditions MF
"Compositrices, l'égalité en Acte", © Une coédition Cdmc et éditions MF, © Radio France

Après la publication en 2017 de La mémoire en acte. Quarante ans de création musicale, les Éditions MF et le Centre de documentation de la musique contemporaine ont décidé d’un deuxième ouvrage autour de la situation des compositrices en activité en France. Ce livre rassemble 53 portraits de compositrices accompagnés des points de vue de la philosophe Geneviève Fraisse et des musicologues Jacques Amblard, David Christoffel, Florence Launay… Plus d’une soixantaine de contributions inédites sont ici réunies.

Le débat

La directrice éditoriale Laure Marcel-Berlioz et les compositrices Michelle Agnès Magalhès, Giulia Lorusso, Raphaèle Biston et Pascale Criton se sont prêtées au jeu pour un débat animé et spontané, autour notamment des questions suivantes :

  • Est-il important d’avoir des modèles féminins ? 
  • Les femmes écrivent-elles une musique plus délicate que les hommes ? 
  • En tant que femme compositeur, avez-vous rencontré des obstacles spécifiques ?
  • Est-il plus difficile pour une femme que pour un homme de concilier vie créatrice et vie personnelle ? 
  • Existe-t-il un répertoire spécifique de compositrices ?
  • Avez-vous des suggestions pour améliorer la situation et la visibilité des compositrices ?

La chaîne musicale

Chaque invitée choisit une créatrice dont le parcours l’inspire particulièrement et l’œuvre d’une compositrice qui vit et travaille en France de façon à créer une chaîne musicale.

Pascale Criton a choisi Mobile , une œuvre cosmique de 2012 pour piano préparé, de Michelle Agnès Magalhès (Brésil, 1979).
A l’intérieur d’un piano : l’infini...

Michelle Agnès Magalhès a choisi Con Moto de Giulia Lorusso (Italie, 1990).
Puissance et mystère. L’accordéon de Jean-Etienne Sotty comme un corps amoureux.

Giulia Lorusso a choisi Sillages de Raphaèle Biston (France, 1975).
Plongez dans un luxuriant univers poétique. Une musique aux rythmes enivrants interprétée par l’Ensemble Orchestral Contemporain dirigée par Daniel Kawka.
 

Raphaèle Biston a choisi Bothsways de Pascale Criton (France, 1954).
Les sortilèges microtonaux de la chamane Pascale Criton, aux côtés de Silvia Tarozzi (violon) et Deborah Walker (violoncelle). 

Le choix des invitées

Biogenesis d’Eliane Radigue

Dans cette pièce de 1973, la compositrice donne à entendre l'échographie du battement de cœur de sa petite fille.

L'équipe de l'émission :