Dimanche 15 décembre 2019
1h

A l'Improviste au festival Paysages d'Ecoute

Au programme ce soir : un duo de John Tilbury, grande figure de la musique expérimentale et le saxophoniste Bertrand Gauguet, un hommage à la vocaliste Linda Bsiri et improvisation de Christiane Bopp.

A l'Improviste au festival Paysages d'Ecoute
John Tilbury et Bertrand Gauguet, © quinconces-espal.com/

Nous aurions dû ouvrir cette émission sur la musique du quatuor franco-suisse LGBS, malheureusement les musiciennes n’ont pas pu venir jusqu’à Paris. Ce n’est que partie remise !

A la place de ce concert, la superbe improvisation du duo John Tilbury/Bertrand Gauguet saisie sur le vif par notre équipe le 22 novembre au théâtre de l’Espal au Mans dans le cadre du festival Paysages d’Ecoute (2ème édition).

Partie I : Improvisation du duo John Tilbury/Bertrand Gauguet

John Tilbury est une grande figure de la musique expérimentale anglaise depuis les années 1950. Pionnier des musiques minimalistes et de l’improvisation électroacoustique, John Tilbury est aussi l’un des interprètes de référence de la musique pour piano de compositeurs tels que Morton Feldman, John Cage ou Cornelius Cardew.

A ses côtés en dialogue, Bertrand Gauguet, saxophoniste. Il est à la fois improvisateur et compositeur de musique électronique. Il compose aussi pour la danse, le cinéma et la radio. Il a été lauréat en 2011 de la villa Kujuyama au Japon.

Ensemble, ils improvisent une musique faite pour des oreilles très fines, gourmandes et patientes à la fois ; une musique qui est un éloge de la lenteur.

Partie II : Hommage à la vocaliste Linda Bsiri

Ce soir, grâce aux archives d’A l’Improviste, nous rendons hommage à la mémoire de la vocalise improvisatrice Linda Bsiri, également actrice, compositrice, interprète et pédagogue, disparue en avril dernier et qui avait été autrefois l’une des voix de France Musique (Linda Bsiri a été animatrice sur FM jusqu’en 1995).

Nous avons tous souvenir d’une présence forte, attentionnée et poétique.

Sa voix de soprano très claire, très pure se faisait aussi entendre au concert dans différents registres (musique ancienne, jazz, musique traditionnelle, improvisation, texte…).

Linda improvisait avec sa voix, et aussi à la trompette marine, un instrument monocorde qu’elle était l’un des rares en France à explorer.

Au début des années 2000, A l’Improviste avait invité Linda Bsiri à deux reprises.

  • Décembre 2000, improvisations en quartet : Linda Bsiri, voix & trompette marine, Marie-Ange Petit, percussions médiévales, Sébastien Marq (flûte baroque), Michel Godard (serpent et tuba)
  • Mai 2004, improvisations en trio : Linda Bsiri, voix & trompette marine, Kudsi Ergüner, ney et Keyvan Cheminani, zarb

Partie III : SOLOS…

Extrait de l’album solo de Christiane Bopp, tromboniste et sacqueboutiste : Noyau de Lune, sur le label Fou Records

Christiane Bopp - Noyau de lune
Christiane Bopp - Noyau de lune, © Fou Records

Toutes celles et ceux qui ont vécu un concert de Christiane Bopp le savent : c’est une musicienne habitée ! Elle est « tombée dedans » depuis l’enfance. D’où cette spontanéité, cette présence forte, cette pertinence et cette poésie.

Elle improvise à plusieurs et seule aussi.

Dominique PIfarély, Joëlle Léandre et Frédéric Maurin l’ont sollicitée pour leurs ensembles respectifs (Dédales, Tentet de J. Léandre et l’ONJ)

Son album solo oscille entre jeu sur la matière et jeu sur l’énergie, et sur la mélodie. C’est un kaléidoscope de plans sonores, une alternance de moments intérieurs et de moments plus expressifs. Christiane Bopp joue d’un trombone étendu, avec sourdines détournées et bouts d’instruments, souvent associé à la voix dans l’instrument.

Programmation musicale

L'équipe de l'émission :